04 novembre 2021

Laissez bronzer les cadavres de JP Manchette et JP Bastid

      Ça fait parfois du bien de délaisser les nouveautés pour lire ou relire d’anciens romans. Cette fois-ci j’ai choisi un livre acheté depuis longtemps mais qui était écrasé sous la pile des livres récents. Ecrit en 1971, ayant fait l’objet d’une adaptation dont, personnellement, je n’avais jamais entendu parler, Laissez Bronzer les cadavres est un roman à quatre mains écrit par Jean-Pierre Bastid et Jean-Patrick Manchette. Manchette est connu pour être l’inventeur, ou plutôt précurseur du « néo... [Lire la suite]
Posté par LauLo-EvadezMoi à 18:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

29 octobre 2021

Milliame Vendetta de Bernard Munoz

    Sorti directement en format semi-poche chez Equinox, ce court roman de Bernard Munoz n’en est pas moins un concentré de noirceur. Cette histoire, c’est exactement la boule à neige de la couverture. Milliame est une ville que l’on devine française mais qui n’existe pas. Autant cette cité que l’espace-temps dans lequel elle évolue n’ont de réalité. On sait qu’il y a eu une guerre, sans qu’on parvienne pour autant à se situer. Présent parallèle au nôtre, futur plus ou moins proche, ou encore ni l’un ni l’autre,... [Lire la suite]
Posté par LauLo-EvadezMoi à 20:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
13 octobre 2021

Ma vie de cafard de Joyce Carol Oates

    Traduction de Claude Seban.   Avant de commencer à donner mon avis sur ce roman, une question me turlupine. J’ai parcouru un peu la « toile », quelques blogs, quelques billets de libraires et tous sont unanimes : au début des années 70, Violet Kerrigan a 12 ans et dénonce ses grands-frères dès lors accusés du meurtre d’un jeune noir. C’est aussi (bien tiens) ce qu’il y a sur la 4ème de couverture et dans le communiqué de presse. Edit du 14/10/2021 : la maison d'édition a corrigé sur le site,... [Lire la suite]
14 août 2021

24 heures pour mourir de Greg Iles

    Traduit de l’anglais par Thierry Arson.   Parce qu’il n’y a pas que les nouveautés qui méritent d’être lues et qu’on peut aussi faire des découvertes dans les étagères qui prennent la poussière, j’ai choisi de lire un ancien thriller de Greg Iles. L’auteur a réellement connu la renommée en France grâce à sa volumineuse trilogie parue chez Actes Sud-Actes Noirs et traduite par la talentueuse Aurélie Tronchet. Son dernier roman traduit en français est paru cette année, toujours chez Actes Sud. J’avais envie... [Lire la suite]
Posté par LauLo-EvadezMoi à 07:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
07 juillet 2021

La vraie vie d'Adeline Dieudonné

    Cette chronique a été repêchée dans ma corbeille des éléments supprimés de mon PC. Je la publie parce que le roman et son auteure méritent que quelques un(e)s continuent à en parler. Plutôt que de lire Kerozène que je viens d’acheter, j’ai préféré lire le premier roman d’Adeline Dieudonné : La vraie vie. Ça fait bien deux ans qu’il dort sur mon étagère. Je ne lis que dans de très très rares occasions les chroniques d’autres blogueurs et, de toute façon, ce roman est paru depuis si longtemps que j’aurais... [Lire la suite]
Posté par LauLo-EvadezMoi à 14:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
10 mai 2021

J'étais Dora Suarez de Robin Cook

  Traduit de l’anglais par Jean-Paul Gratias. Quand on ne sait pas quoi choisir dans sa bibliothèque autant miser sur une valeur sûre. Il est dit que tout véritable amateur de romans noirs et de polars se doit d’avoir lu J’étais Dora Suarez de Robin Cook. J’ai donc voulu vérifier si ce roman qui a un peu plus de trente ans était toujours à classer au rang des chefs d’œuvre du genre. Commençons par l’histoire. Ce n’est pas forcément là que nous trouvons ce qui fait la force de ce roman. Un double meurtre sauvage, une jeune... [Lire la suite]
Posté par LauLo-EvadezMoi à 09:54 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

19 avril 2021

La nuit sur terre de Pierre Pelot

  Je me suis posé la question de savoir si j’allais faire un article sur ce roman. Il est épuisé en grand format comme en poche (chez Pocket). Mais on le trouve facilement en bouquinerie, sur eBay ou chez les vendeurs externes de Rakuten ou Amazon. Qui sait, si vous demandez à votre libraire la version poche, il pourra peut-être le commander. La Nuit sur terre date du début des années 80. Pour les plus âgés, vous rappelez-vous du livre du James Dickey (Gallmeister) ou du film Délivrance ? Pierre Pelot nous en raconte ici... [Lire la suite]
Posté par LauLo-EvadezMoi à 11:06 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
16 mars 2021

Dehors les chiens de Michael Mention

  Michael Mention est un auteur éclectique qui aime manipuler les époques, qui a pour muses la musique, comme dans Manhattan Chaos, ou le cinéma, à l’image du superbe Bienvenue à Cotton’s Warwick ou, comme ici, influencé par les Westerns. La référence à Bienvenue à Cotton’s Warwick n’est pas innocente car la première chose qu’on apprécie en ouvrant Dehors les chiens, c’est de retrouver cette écriture brute, saccadée, ces scènes cependant moins violentes mais qui restent très réalistes. Ce style qui apporte un souffle de... [Lire la suite]
Posté par LauLo-EvadezMoi à 16:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
24 février 2021

Le schmock de Franz-Olivier Giesbert

  “Schmock”, si on recherche sa signification, est un mot yiddish qui désigne une personne idiote. Pour Franz-Olivier Giesbert, "c'est un mot yiddish qui veut dire trois choses, un mot qui veut dire con, qui veut dire salaud et qui veut dire pénis, mais un pénis du genre ramollo" et il en affuble Hitler dans son roman Le schmock. Ce roman est une exceptionnelle source d’informations sur les origines du nazisme et, par-dessus tout, l’ascension incompréhensible d’Adolf Hitler. Le travail de documentation est visiblement énorme... [Lire la suite]
Posté par LauLo-EvadezMoi à 13:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
07 février 2021

C'est l'inuit qui gardera le souvenir du Blanc de Lilian Bathelot

  J’ai découvert l’écriture de Lilian Bathelot avec son magnifique « Simple mortelle » paru à La Manufacture de Livres, une écriture très mature, un roman ancré dans le genre qu’on appelle « rural noir » et qui a vu émerger des Franck Bouysse, pour n’en citer qu’un seul. Quand j’ai vu que sortait en poche C’est l’inuit qui gardera le souvenir du Blanc, paru en grand format il y a près de quinze ans, je me suis dit que j’allais le lire, ne serait-ce que pour voir l’évolution. Depuis quelques mois et encore... [Lire la suite]
Posté par LauLo-EvadezMoi à 07:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,