16 mars 2021

Dehors les chiens de Michael Mention

  Michael Mention est un auteur éclectique qui aime manipuler les époques, qui a pour muses la musique, comme dans Manhattan Chaos, ou le cinéma, à l’image du superbe Bienvenue à Cotton’s Warwick ou, comme ici, influencé par les Westerns. La référence à Bienvenue à Cotton’s Warwick n’est pas innocente car la première chose qu’on apprécie en ouvrant Dehors les chiens, c’est de retrouver cette écriture brute, saccadée, ces scènes cependant moins violentes mais qui restent très réalistes. Ce style qui apporte un souffle de... [Lire la suite]
Posté par LauLo-EvadezMoi à 16:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

24 février 2021

Le schmock de Franz-Olivier Giesbert

  “Schmock”, si on recherche sa signification, est un mot yiddish qui désigne une personne idiote. Pour Franz-Olivier Giesbert, "c'est un mot yiddish qui veut dire trois choses, un mot qui veut dire con, qui veut dire salaud et qui veut dire pénis, mais un pénis du genre ramollo" et il en affuble Hitler dans son roman Le schmock. Ce roman est une exceptionnelle source d’informations sur les origines du nazisme et, par-dessus tout, l’ascension incompréhensible d’Adolf Hitler. Le travail de documentation est visiblement énorme... [Lire la suite]
Posté par LauLo-EvadezMoi à 13:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
07 février 2021

C'est l'inuit qui gardera le souvenir du Blanc de Lilian Bathelot

  J’ai découvert l’écriture de Lilian Bathelot avec son magnifique « Simple mortelle » paru à La Manufacture de Livres, une écriture très mature, un roman ancré dans le genre qu’on appelle « rural noir » et qui a vu émerger des Franck Bouysse, pour n’en citer qu’un seul. Quand j’ai vu que sortait en poche C’est l’inuit qui gardera le souvenir du Blanc, paru en grand format il y a près de quinze ans, je me suis dit que j’allais le lire, ne serait-ce que pour voir l’évolution. Depuis quelques mois et encore... [Lire la suite]
Posté par LauLo-EvadezMoi à 07:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
11 juin 2020

Graine de sorcière de Margaret Atwood

    Traduit de l’anglais par Michèle Albaret-Maatsch Quand je faisais mes études de langues étrangères, j’ai bien sûr eu droit aux cours de littérature et donc à Shakespeare. Il reste à ce jour un de mes auteurs classiques préférés peut-être parce qu’il n’y a guère plus sombres que ses textes. Alors, quand je suis tombée sur la 4ème de couverture de Graine de sorcière, je n’ai pas hésité un quart de seconde. Cette 4ème promettait un décor de la pièce « La tempête » mais c’est plus qu’un décor, c’est une... [Lire la suite]
Posté par LauLo-EvadezMoi à 18:38 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
07 avril 2020

En un monde parfait de Laura Kasischke

    Traduit de l’anglais par Éric Chédaille.   Je suis tombée sur la 4ème de couverture en Janvier alors qu’on était tous loin de ce qu’il se passait ailleurs, en Asie. Il s’avère que cette lecture est à présent de circonstance et pourtant, malgré tous ceux qui se sont amusés à donner une liste de romans pandémiesque, celui-ci semble avoir été omis et c’est bien dommage, (oui, je sais, pandémiesque n’existe pas mais je m’en moque éperdument). C’est dommage parce qu’au milieu de thrillers à sensation, tous plus... [Lire la suite]
Posté par LauLo-EvadezMoi à 08:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
04 avril 2020

L'agent du chaos de Giancarlo De Cataldo

  Traduit de l’italien par Serge Quadruppani.   J’ai reçu ce roman dans le cadre d’une opération Masse-critique sur Babélio et ça tombe bien puisqu’il est en sélection du Prix Violeta Negra Occitanie 2020 de Toulouse Polars du Sud. Je m’attendais à un polar ou, tout du moins, à un polar. Ce n’est en fait ni l’un ni l’autre. Je dirais qu’il y a deux parties qui s’entremêlent dans ce roman, ou plutôt deux thèmes. Le premier et peut-être le plus visible pour qui s’attache plus aux histoires qu’aux messages contenus dans... [Lire la suite]
01 avril 2020

L'Hypnotiseur de Lars Kepler

    Traduit du suédois par Hege Roel-Rousson et Pascale Rosier.   Les amateurs de polars nordiques connaissent tous le duo Lars Kepler. Pour ma part, je n’avais encore jamais lu un de ces polars venus du Nord. Enfin si, j’ai lu Le dernier thriller norvégien de Luc Chomarat (La Manufacture de livres) qui m’avait fait beaucoup rire mais pas de polar suédois. J’ai donc commencé avec le premier de la série consacrée aux enquêtes de l’inspecteur Joona Linna, paru en 2010 chez Actes Noirs et en poche chez Babel en... [Lire la suite]
Posté par LauLo-EvadezMoi à 13:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
04 mars 2020

Terres fauves de Patrice Gain

      Il y a tout juste deux mois, je vous parlais du Sourire du Scorpion, paru aux éditions Le mot et le reste. J’ai beaucoup aimé le style qui allait en s’assombrissant tout au long du récit ainsi que l’écriture. Alors quand on m’a dit « ça te dirait de lire les Terres fauves ? », je n’ai pas hésité. Terres Fauves est un roman qui, si l’auteur avait été américain, aurait pu faire partie des meilleurs titres de chez Gallmeister. Patrice Gain a écrit ici un grand roman mêlant Nature Writing et... [Lire la suite]
Posté par LauLo-EvadezMoi à 18:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
01 mars 2020

La forêt muette de Pierre Pelot

    Avec Pierre Pelot, noir c’est noir, noir foncé et concentré sur moins de 200 pages. La forêt muette est paru en 1998 aux éditions Verticales mais je vous présente ici la version poche parue chez Points en 2000. Vingt ans et je peux vous certifier que ce roman n’a pas pris une seule ride. Prenez un village paumé et deux bûcherons, Diên et Charlie, qui travaillent dans un endroit au doux nom du Cul de la Mort. Ajoutez une légende de la Dame de la mort, une histoire de soldats allemands disparus dans le coin, des... [Lire la suite]
Posté par LauLo-EvadezMoi à 17:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,