EVADEZ-MOI

24 juin 2019

Sirènes de Joseph Knox

71OokPyKN5L

 

 

Traduction de Jean Esch.

 

Découvrir un nouvel auteur de polar, c’est parfois s’attendre à des faiblesses ou des histoires lues et relues.

Lire Sirènes de Joseph Knox c’est presque tout le contraire. Le thème n’est pas nouveau mais les faiblesses inexistantes.

Il fallait s’en douter, nous avons affaire à un flic paria et borderline. Il boit, se drogue et sa carrière est ruinée suite à des accusations de vols de scellés. Il est tenace, courageux et finalement droit dans ses bottes.

Aidan Waits est chargé par son supérieur de faire tomber une taupe et un trafiquant et par un homme politique de surveiller sa fille.

Drogue, sexe, meurtres, règlements de compte, tout ce qu’on peut retrouver dans beaucoup de polars.

Oui mais ici, Joseph Knox tire clairement son épingle du jeu et sait captiver le lecteur avec une intrigue et des personnages quasi parfaits.

Son style m’a rappelé un peu un Don Winslow, c’est dire si le récit est énergique et superbement écrit.

Sirènes est le premier tome d’une série dédiée à Aidan Waits et promet une succession d’enquêtes de haut niveau.

Une vraie belle découverte à lire absolument !

Cerise sur le gâteau, Joseph Knox sera présent au festival Toulouse Polars du Sud cette année du 11 au 13 octobre.

 

 

4ème de couverture :

Après une erreur qui aurait pu lui coûter sa carrière, c’est le déshonneur total pour le jeune inspecteur Aidan Waits. Mais ce déshonneur arrange bien ses supérieurs qui obligent Waits à mener une dangereuse opération d’infiltration au sein d’une organisation criminelle, la Franchise, gérée par le caïd de Manchester, Zain Carver. En parallèle, Waits est secrètement convoqué par un puissant homme politique pour retrouver sa fille, Isabelle, qui aurait fugué pour la énième fois.

Waits se plonge alors dans le monde nocturne, sombre et violent de Zain Carver, un homme à l’image de Gatsby entouré de jeunes femmes dévouées. Il suit la trace d’Isabelle, qui compte désormais parmi les « sirènes » de Zain ; ces filles qui ondoient de club en club et font la collecte pour la Franchise.

Mais la mission de Waits risque d’être compromise par sa liaison avec Cat, une des « sirènes » aussi belle que mystérieuse. Zain Carver de son côté n’est pas dupe, et Waits, abandonné par ses supérieurs, ne tarde pas à découvrir qu’il a perdu pied et toute notion du temps.

Comment peut-il sauver Isabelle, alors qu’il ne peut pas se sauver lui-même ?

 

Extrait de la 4ème :

Je commençai les patrouilles de nuit en ayant de la vie nocturne une vision romantique qui devint très vite réaliste. Je ne connaissais pas les vampires, les dealers qui sortaient uniquement la nuit, et je ne savais rien des gangs, je n'aurais pas été capable de vous dire qui vendait quoi, je n'aurais pas su les repérer. Les seuls que j'arrivais à identifier du premier coup d'oeil, c'étaient les smileys. Ainsi surnommés à cause des deux centimètres de cicatrice de chaque côté de leur bouche, tailladée par des dealers parce qu'ils avaient payé en retard ou trop parlé.

 

 

L’auteur :

Joseph Knox est né en 1986 et a passé son enfance à Manchester. Après avoir travaillé comme barman et libraire dans une boutique de la chaîne Waterstones, il s’est installé à Londres où il est devenu acheteur de polars pour cette même chaîne. Sirènes et Chambre 413, les deux premiers tomes de la série Aidan Waits, ont été des best-sellers du Times. Suite à ce succès, Joseph Knox a quitté son travail pour se consacrer entièrement à l’écriture

 

 

Sirènes

Après une erreur qui aurait pu lui coûter sa carrière, c'est le déshonneur total pour le jeune inspecteur Aidan Waits. Mais ce déshonneur arrange bien ses supérieurs qui obligent Waits à mener une dangereuse opération d'infiltration au sein d'une organisation criminelle, la Franchise, gérée par le caïd de Manchester, Zain Carver.

https://www.editions-jclattes.fr

 

 

Editeur : Le Masque (octobre 2018)

ISBN : 978-2702445662

Posté par LauLo-EvadezMoi à 17:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,


23 juin 2019

LE MARATHON DES MOTS - Heures américaines - TOULOUSE MÉTROPOLE 25—30 JUIN 2019

marathon

 

 

 

[PARTENARIAT]

Pour sa 15e édition, le Marathon des mots explore un demi-siècle de littérature et de culture américaines en compagnie d’une trentaine d’écrivains américains et français. Le festival international de littérature de Toulouse Métropole fera entendre l’Amérique telle qu’elle se vit, s’écrit et se lit dans près de 75 lieux de la région Occitanie. Le Marathon des mots accueillera également les « écritures du réel » et proposera plusieurs « Conversations méditerranéennes », dédiées au dialogue Franco-algérien.

De l’assassinat du président John F. Kennedy en novembre 1963 à l’élection de Donald Trump en novembre 2016, le Marathon des mots explorera plus d’un demi‐siècle de littérature américaine alternant lectures et rencontres d’auteurs (Alysia Abbott, André Aciman, Bill Clegg, Jennifer Clement, Ryan Gattis, Eleanor Henderson, Laird Hunt, Richard Lange, Maxim Loskutoff, Daniel Magariel, Eric Puchner, Vendela Vida), faisant entendre la voix des communautés latinos (Horacio Castellanos Moya), noires (Paul Beatty, Brit Bennett), asiatiques (Viet Thanh Nguyen, Jenny Zhang), mérindiennes (Joseph Boyden), faisant écho à l’actualité et aux revendications LGBT+ (Garrard Conley) et féministes (Jen Beagin).

Cette édition résolument américaine, à laquelle prendront part plusieurs écrivains français (Agnès Desarthe, Erwan Desplanques, Jérémy Fel, Gilles Leroy et Chantal Thomas), le journaliste François Busnel et la revue America, saluera les œuvres de Maya Angelou, James Baldwin, Lenny Bruce, Joan Didion, Joseph Mitchell, Philip Roth, Sam Shepard, Tom Wolfe et les grands auteurs de la poésie américaine moderne (John Ashbery, Joe Brainard, William Carlos Williams, Franck O’Hara, Ron Padgett, Anne Waldman); proposera des lectures de correspondances littéraires à la Chapelle des Carmélites en partenariat avec la Fondation La Poste, une grande nuit américaine consacrée à l’année 1969 (Woodstock, Stonewall) au Théâtre de la Cité, une rétrospective du cinéaste Spike Lee à la Cinémathèque de Toulouse, des projections de films (fictions et documentaires) et plusieurs concerts (Radio Elvis, Homeward Bound)...

Les écritures du réel seront à nouveau au programme avec l’invitation de plusieurs écrivains francophones (Carole Fives, Simon et Capucine Johannin, JeanBaptiste Naudet, Karine Miermont, Thibaut Solano, Flore Vasseur) et américains (Amy Goldstein, Alexandria Marzano-Lesnevich), d’auteurs de narrative non fi ction (William Finnegan, Maggie Nelson, David Samuels), publiés par l’éditeur et romancier Adrien Bosc aux Éditions du Sous‐sol.

Christian Authier, Manu Causse, Mohamed Mbougar Sarr, Delphine de Vigan et la nouvelle génération d’auteurs des Éditions Verdier (Samy Langeraert, Colette Mazabrard, Antoine Wauters) à l’occasion du 40e anniversaire de la maison d’édition, complèteront le cycle « Scène française ! », programmé, entre autres lieux, au Théâtre Sorano.

Poursuivant son développement dans la métropole toulousaine où 20 communes se mobilisent pour l’événement, les Conversations méditerranéennes s’installent désormais à Colomiers pour un dialogue littéraire entre la France et l’Algérie en compagnie d’Omar Benlaala et Adlène Meddi, conclu par un hommage de Brigitte Giraud à Rachid Taha.

marathon2

 

 

Posté par LauLo-EvadezMoi à 08:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]