EVADEZ-MOI

18 février 2024

Orange Amère - Ann Patchett - Actes Sud

orange amère

 

 

Je vous avais déjà parlé d’Ann Patchett, il n’y a pas si longtemps, quand je vous ai présenté Anatomie de la stupeur.

Aujourd’hui je souhaitais vous présenter, pour celles et ceux qui ne l’ont pas lu, Orange Amère, une traduction de Hélène Frappat.

Ann Patchett nous fait ici partager la vie de deux familles recomposées qu’un drame va lier à tout jamais : la famille d’Albert Cousins, sa femme Teresa et leurs quatre enfants et la famille de Fix Keating, Beverly et leurs deux filles. Au baptême de Franny, la benjamine de Fix, Albert et Beverly tombent amoureux et se marient quelques temps plus tard. Ils prennent ensuite l’habitude de réunir leurs six enfants, l’été, en Floride.

Les enfants sont épris de liberté et la plupart du temps livrés à eux-mêmes les chauds après-midis d’été. Cal, Caroline et Holly sont les ainés, Albie, Franny et Jeannette les plus jeunes.

Un drame va survenir mettant fin aux étés de liberté des six enfants.

Ils vont grandir, partir, faire leurs vies et Ann Patchett va nous les faire accompagner avec ce drame au fond de chacun d’eux, la nostalgie de leur enfance partagée, la tristesse de voir leurs parents vieillir.

Cela pourrait vous paraître une histoire banale mais c’est sans compter sur le talent de conteuse d’Ann Patchett, sa merveilleuse écriture.

Elle parvient à immerger totalement le lecteur au sein de ces deux familles parce qu’au fond, ce qu’ils vivent, c’est un peu de ce que chacun de nous rencontre comme épreuves au cours de sa vie. La jeunesse, le mariage, les naissances, la maladie, la vieillesse et le deuil. Et peut-être que l’autrice arrive à rendre ces choses plus douces, peut-être qu’elle montre qu’on peut survivre à une perte inacceptable, que le temps n’efface rien mais apprend à supporter l'insupportable, ou peut-être pas. Je vous laisserai juger.

Si on aime Joyce Carol Oates ou Laura Kasischke, alors on ne peut qu’aimer Ann Patchett.

C’est chez Actes Sud en collection poche Babel.

 

Résumé éditeur :

Au baptême de Franny, la fille d’un flic qu’il connaît vaguement, Albert, oubliant femme et enfants, succombe à la beauté renversante de Beverly, la mère du bébé au centre de toutes les attentions en ce jour de 1964.

Albert et Beverly se marient et réunissent, chaque été, leurs six enfants – un petit clan livré à lui-même – en Floride où ils se sont installés. Jusqu’à ce qu’un drame fasse voler en éclats cette fratrie recomposée.

Des années plus tard, alors qu’elle travaille comme serveuse, Franny a l’honneur de faire la rencontre d’un auteur culte qu’elle révère. Devenue sa compagne, elle lui raconte son histoire, dont il s’empare pour revenir sur le devant de la scène littéraire. L’immense succès du roman va faire ressurgir la tragédie familiale et raviver les blessures de cette tribu éparpillée.

 

Posté par LauLo-EvadezMoi à 11:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,


13 février 2024

La nuit tremble - Nadia Terranova - La Table Ronde - Quai Voltaire

5 la nuit tremble

 

Dans la collection Quai Voltaire des Editions de la Table Ronde je trouve souvent de vraies pépites.

Ce mois-ci, j’ai été attirée par Tremble la nuit de Nadia Terranova, dans une superbe traduction de Romane Lafore.

Ce roman a pour décor la Sicile et le Sud de l’Italie où un tremblement de terre a ravagé plusieurs villes au début du siècle dernier. Ces endroits et cette catastrophe ont bien eu lieu. Cependant, Nadia Terranova a choisi de nous faire accompagner deux victimes de ce séisme.

Il y a Barbara une jeune femme qui veut fuir sa famille et a rejoint sa grand-mère afin de ne pas épouser l’homme que son père a choisi. Barbara rêve d’opéra et de liberté.

Il y a Nicola, un jeune garçon de 10 ans maltraité que sa mère démente enferme chaque soir dans une cave.

Tous deux sont malheureux mais n’imagine pas ce qui les attend. Se relever des décombre, se rendre compte qu’on n’a plus rien ni personne, subir la faim et la soif. Se reconstruire dans un couvent ou auprès d’étranger.

Deux vies en parallèle, sur deux rivages l’un en face de l’autre.

Le texte, les personnages, l’écriture, tout est subjuguant. Ce roman se lit comme un conte cruel mêlant Histoire véridique, arts divinatoires, destinée et rédemption. Le style est magnifique et c’est là qu’il faut encore saluer la traductrice pour avoir su restituer une musicalité à ce texte.

A découvrir absolument.

Quai Voltaire – février 2024

Traduction Romane Lafore

 

Résumé éditeur :

Le 28 décembre 1908, un tremblement de terre détruit une partie de la Sicile et du Sud de l'Italie, causant la mort de milliers de personnes. Au milieu des gravats, deux jeunes gens, Barbara et Nicola, tentent de survivre. À Messine, Barbara, qui rêvait d'étudier à l'université et d'écrire un roman, y voit presque une chance d'échapper au mariage que voulait lui imposer son père. Renonçant à partir à sa recherche, elle s'aventure seule dans la ville en ruine. De l'autre côté du détroit, à Reggio de Calabre, Nicola, fils du parfumeur Fera dont l'eau de bergamote embaume toute l'Italie, étouffait sous l'emprise d'une mère au bord de la folie, obsédée par le diable. Deux héros aux destins liés entre autres par une mystérieuse voyante à l'accent français... C'est une Italie tiraillée entre deux époques que vient ébranler le séisme, dont Messine renaîtra grandie, tournant définitivement la page du XIXᵉ siècle.

Posté par LauLo-EvadezMoi à 16:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,