18 septembre 2020

La science de l'esquive de Nicolas Maleski

    Dans Sous le compost, Nicolas Maleski nous racontait l'histoire d'un homme « au foyer », le mettant dans une situation qui n'est pas amusante au départ mais qui s'avérait drôle parce qu'on découvrait un homme dans la peau d'une ménagère d'âge moyen, dans une petite ville, ayant un train de vie moyen assuré par son épouse qui le trompe et qui tente de sauver les apparences. L'auteur jouait déjà les prestidigitateurs en inversant, pour une fois, les rôles. Dans La science de l'esquive, Nicolas Maleski nous... [Lire la suite]
Posté par LauLo-EvadezMoi à 17:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

17 juin 2020

Le polar de l'été de Luc Chomarat

  Cette année, La Manufacture de livres a décidé de rééditer Le polar de l’année de Luc Chomarat. Si vous n’avez encore jamais lu un de ses romans, c’est le moment de commencer et dans le cas contraire vous ne serez pas dépaysés. Dans la plupart de ses romans, l’auteur, avec humour et parfois un peu de cynisme, aborde le thème des livres, de la littérature, des métiers qui y sont rattachés. Ainsi, par exemple, dans son dernier roman Le dernier thriller norvégien, il se moquait un tout petit peu des thrillers nordiques mais... [Lire la suite]
Posté par LauLo-EvadezMoi à 17:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
09 mai 2020

Autochtones de Maria Galina

      Traduit du russe par Raphaëlle Pache.   Le théâtre est une usine à fantômes, des gens y déambulent et parlent, qui disparaissent dès qu'ils cessent de déambuler et de parler, des dizaines de petites morts tous les jours, des bribes de vie étrangères qui se répètent. Fantôme plus assassinat égale théâtre. Le moins que l’on puisse dire après avoir lu ce roman c’est qu’il est étrange. Un peu comme quelque chose qu’on peut concevoir dans l’imaginaire mais qu’on ne peut pas croire une fois qu’on est en sa... [Lire la suite]
Posté par LauLo-EvadezMoi à 08:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
07 avril 2020

En un monde parfait de Laura Kasischke

    Traduit de l’anglais par Éric Chédaille.   Je suis tombée sur la 4ème de couverture en Janvier alors qu’on était tous loin de ce qu’il se passait ailleurs, en Asie. Il s’avère que cette lecture est à présent de circonstance et pourtant, malgré tous ceux qui se sont amusés à donner une liste de romans pandémiesque, celui-ci semble avoir été omis et c’est bien dommage, (oui, je sais, pandémiesque n’existe pas mais je m’en moque éperdument). C’est dommage parce qu’au milieu de thrillers à sensation, tous plus... [Lire la suite]
Posté par LauLo-EvadezMoi à 08:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
24 février 2020

Ténèbre de Paul Kawczak

    La Peuplade est une maison d’édition Canadienne (Québec) qui commence à émerger plutôt bien chez les libraires français. Ténèbre m’avait tout d’abord interpelé par sa magnifique couverture puis par sa 4ème de couverture. Ce n’était pas une lecture habituelle pour moi et j’ai un peu hésité. Ténèbre est un roman envoutant, étrange et surtout magnifiquement écrit. L’auteur dénonce ici le colonialisme et nous apprend ce qu’on ne nous enseigne pas dans les livres d’Histoire. Comment envisager, de nos jours, que... [Lire la suite]
Posté par LauLo-EvadezMoi à 17:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
07 février 2020

Les sœurs de Blackwater d'Alyson Hagy

    Traduction de l’anglais par David Fauquemberg. Changement de registre histoire de varier les plaisirs. Mon choix s’est porté sur ce roman paru aux éditions Zulma dont c’est le premier roman que je lis. Ce roman est un étrange mélange entre du noir, de la dystopie, un texte teinté légèrement de surnaturel avec une dose homéopathique de romance. Ce qui m’attirée c’est le fait que le « don » de la narratrice, dont on ne connaitra jamais ne serait-ce que le prénom, réside dans l’écriture, le pouvoir des... [Lire la suite]
Posté par LauLo-EvadezMoi à 17:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

17 janvier 2020

La certitude des pierres de Jérôme Bonnetto

    J’ai découvert les éditions Inculte un peu par hasard même si j’avais entraperçu quelques chroniques sur le web. Et puis j’ai lu et chroniqué le roman d’Alexandre Civico qui fait partie de l’équipe éditoriale. Il m’a parlé un peu de la maison et j’ai eu envie d’aller fouiner dans leur catalogue. J’ai porté mon dévolu sur La certitude des pierres de Jérôme Bonnetto, attirée par cette couverture sobre mais qui promettait une bonne dose de noir. Encore une fois, le thème n’est pas nouveau : un... [Lire la suite]
Posté par LauLo-EvadezMoi à 17:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
10 janvier 2020

Le bal des ombres de Joseph O'Connor

    Traduction de l’anglais par Carine Chichereau.   Je reste dans le bleu en ce début d’année avec une lecture qui n’est pas Noire parce que j’apprécie tous les beaux textes, quel que soit leur « genre ». Joseph O’Connor nous offre ici un roman passionnant retraçant, de façon romancée et fictive, une partie de la vie de Bram Stoker, illustre auteur et créateur du non moins illustre Dracula. Avant tout, une mention spéciale pour Carine Chichereau qui a réalisé une traduction magnifique de ce texte... [Lire la suite]
Posté par LauLo-EvadezMoi à 17:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
25 octobre 2019

La Crête des damnés de Joe Meno

    Traduction de l’anglais par Estelle Flory.   Depuis pas mal de temps maintenant, je suis assez fidèle aux éditions Agullo. Pas pour une obscure raison d’intérêt personnel mais parce que cette maison offre des textes plus profonds, plus engagés et propose des auteurs d’Europe et d’ailleurs. Cette fois-ci, j’ai pas mal hésité à me lancer dans cette lecture ayant aperçu beaucoup de commentaires ou de teasings laissant penser que ce roman parlait essentiellement de musique, du punk, du rock… et je n’y connais pas... [Lire la suite]
Posté par LauLo-EvadezMoi à 16:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
10 octobre 2019

Portraits cannibales de Dominique Forma

    Il n’existe qu’une seule règle au cinéma : il faut mentir pour séduire et ne jamais tout dire, mélanger les dates et souvent se tromper ; en toute innocence. Il n’y a pas que le Noir dans la vie, quoi que… Dominique Forma a pas mal de romans noirs à son actif, ne serait-ce que son dernier paru à La Bête Noire. Mais Dominique est aussi un fin connaisseur de cinéma puisque scénariste et réalisateur. Alors quand il s’associe avec Marest Editeur, une maison d’édition spécialisée dans les textes alliant... [Lire la suite]
Posté par LauLo-EvadezMoi à 10:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,