41HryeEe-tL

 

 

Traduit de l’espagnol par François Gaudry.

 

Dans la série romans surprenants et à la trame inédite, on trouve cette année le superbe Une république lumineuse d’Andrès Barba.

Ce récit ne cesse de nous ballotter entre empathie, angoisse et colère. 

Tout ça parce que les personnages centraux de cette histoire sont trente deux enfants dont on sait dès le départ qu’ils auront tous péri à la fin du roman.

Trente deux chérubins qui vont terroriser San Cristobal pendant des semaines.

Le narrateur est plus qu’un témoin puisqu’il a participé à tout ce qui va entraîner la mort de ces enfants.

Il en profite aussi pour faire une vaste analyse du comportement des enfants et des adolescents, ceux qui sont laissés à eux-mêmes, sans limites, sans aucune forme d’autorité.

Ce sont des enfants quasiment retournés à l’état sauvage et qui mettent en lumière tous les instincts qui habitaient les enfants devenus adultes. Des adultes qui ont oublié ce qu’était être un enfant, les questionnements, l’innocence, la confiance dans les adultes, vivre dans un monde tout petit, un monde à soi.

D’un autre côté, ce texte tend à démontrer aussi que sans barrières, le chaos peut arriver très vite.

En ce qui concerne l’écriture, pour moi, ça a été une superbe découverte. Le talent narratif allié à un style très original donne une portée incroyable à cette histoire. Le narrateur relate un fait qui est sensé être réel (cela reste une fiction) mais le style de ce texte donne également l’impression que l’auteur raconte une légende, de celles destinées à faire peur aux enfants, sauf qu’ici, le public visé, sont les parents et les adultes en général. 

Le roman est présenté par l’éditeur comme une fable noire et c’est exactement ça, un conte moderne et intemporel, de ceux qui font frissonner jeunes et plus âgés.

Alors oui, c’est un roman noir, mais qui peut sans aucun problème toucher et séduire un très large public.

 

Un extrait :

En d’autres occasions je suis plus raisonnable – plus indulgent peut-être – et je pense que cette scène est au fond très banale : un enfant qui met son père à l’épreuve pendant des jours jusqu’à ce que celui-ci perde patience, jusqu’à cet instant d’obnubilation où le père tape du poing sur la table et se lève, prêt à punir l’enfant, cette seconde de violence mentale qui précède la violence physique. Qu’est-ce qui est en jeu à cet instant ? Et ce visage de l’enfant qui se tourne brusquement vers le père en comprenant qu’il a franchi une limite, est-ce un instant de vérité, ou la pure et simple imminence d’un événement qui ne s’est pas encore produit, qui n’est pas encore réel ? Les Trente-deux avaient franchi cette limite et la ville de San Cristobal avait tapé du poing sur la table, mais de la fureur à la violence réelle, il y avait encore un pas.

 

4ème de couverture :

Jungle au vert intense, fleuve boueux et langueur tropicale : nous sommes dans la ville de San Cristobál en 1993. Là, le pittoresque côtoie la noirceur, comme le découvre notre narrateur : jeune fonctionnaire aux affaires sociales, il doit y mettre en place un programme d’intégration des communautés indigènes de la région. Très vite, la torpeur locale est perturbée par l’arrivée d’enfants, inconnus et presque sauvages, qui pillent les rues. Mais d’où sortent tous ces enfants? Quelle est cette langue qu’ils parlent et qui n’appartient qu’à eux ? D’abord étonnante et vaguement inquiétante, leur présence aura des conséquences tragiques. Vingt ans plus tard, l’ancien fonctionnaire se souvient et revient sur la succession d’événements ayant conduit au drame.

 

L’auteur :

Andrés Barba est né à Madrid en 1975. Il est diplômé en lettres espagnoles. Il a publié son premier livre en 1997, El hueso que más duele. Il a représenté l’Espagne dans divers congrès de jeunes auteurs de fiction et de théâtre. Il a enseigné au Bowdoin College (Etats-Unis) et est actuellement professeur à l’Université de Madrid. Ses trois premiers romans traduits en français ont été salués par la presse à leur publication.

 

 

Editeur : Christian Bourgois (mai 2020)

ISBN : 9782267032062

 

 

Une République lumineuse - Christian Bourgois éditeur

Une République lumineuse Andrés Barba Jungle au vert intense, fleuve boueux et langueur tropicale : nous sommes dans la ville de San Cristobál en 1993. Là, le pittoresque côtoie la noirceur, comme le découvre notre narrateur : jeune fonctionnaire aux affaires sociales, il doit y mettre en place un programme d'intégration des communautés indigènes de la région.

https://bourgoisediteur.fr