41Nmuju9AnL

 

 

Salut les bobos, salut les cocos, salut les gogos, salut les totos, et salut les zozos…Déjà mardi, bientôt le week-end… Vous êtes bien sur Radio Jamaïque, il est seize heures, voici la matinale !

 

Pour ceux qui ont lu 19500$ la tonne, on avait fait la connaissance de Lucy Chan dans ce roman d’espionnage politico-économique.

Lucy revient dans Total Labrador avec un rôle prédominant. Membre de la CIA, elle va être missionnée pour retrouver un ex-agent porté disparu lors d’une mission car abandonné sur place par ceux qui devaient l’exfiltrer d’une opération et bien décidé à se venger.

Dans ce roman, beaucoup plus rythmé, conjuguant les genres du roman d’espionnage et du thriller, Jean-Hugues Oppel reprend certains codes de son précédent roman.

Dans 19500$ la tonne, le récit avait pour fil rouge les newsletters de Mister K, un hacker qui diffusait de fausses informations aux traders pour influencer certains cours boursiers.

Ici, le fil rouge est un radio-amateur qui émet depuis la France une émission qui se veut jamaïcaine et qui tente de pointer du doigt certaines aberrances du capitalisme ou des gouvernements en place.

Dans le précédent roman, Lucy recherchait Mister K et Falcon, un « assassin professionnel » qui, malgré son métier à la moralité discutable, était un personnage qu’on ne pouvait pas complètement condamner.

Même chose ici avec Jonathan Rogue qui, certes, laisse des cadavres dans son sillage, mais qui a de sérieuses circonstances atténuantes.

Reprendre la même construction est périlleux mais cela fonctionne et encore mieux que dans le précédent volet des missions de Lucy.

Beaucoup moins politico-économique que 19500$ la tonne, Total Labrador s’attache d’avantage aux mécanismes internes des services secrets américains. Il plus d’action et les différents messages passent toujours aussi bien.

Encore une fois, la part faite aux fausses informations est importante tout comme les actions de la CIA, mais qu’on peut imaginer être les mêmes pour tous les services secrets de toutes les puissances en place, qui ont tendance à déborder du cadre qui leur a été défini.

J’avais aimé le précédent, j’ai dévoré celui-ci, qui peut être lu indépendamment du premier.

 

#LaVistaBébizes

 

 

4ème de couverture :

Quel lien existe-t-il entre les éliminations ciblées des ennemis de l'Amérique par drone, la soif de vengeance d'un homme trahi par ses supérieurs et la nomination à la tête de la CIA par un clown mal peigné d'une nouvelle directrice sachant ce que torturer veut dire ? Une femme, apparemment. Lucy Chan, analyste à la CIA fraîchement promue officier, est confrontée au classique dilemme de la cause à défendre et des moyens à employer pour le faire.

 

 

L’auteur :

Jean-Hugues Oppel est l'un des grands noms du thriller politique français. Il est également auteur de romans noirs, romancier pour la jeunesse, scénariste... Son roman Six-Pack a été adapté au cinéma. Il a été le lauréat du Grand Prix de littérature policière et du prix Mystère de la critique. Publié par François Guérit- aux éditions Rivages Noir, il a rejoint La Manufacture de livres en 2017 et a publié 19500$ la tonne, paru chez J'ai Lu en février 2019.

 

 

Total Labrador

Jean-Hugues OPPEL Quel lien existe-il entre les éliminations ciblées des ennemis de l'Amérique par drone, la soif de vengeance d'un homme trahi par ses supérieurs et la nomination à la tête de la CIA par un clown mal peigné d'une nouvelle directrice sachant ce que torturer veut dire ?

https://www.lamanufacturedelivres.com



 

Editeur : La Manufacture de livres (février 2019)

ISBN : 978-2358872737