8173JjngwPL

 

Vous cherchez un thriller pur et dur ?

Mais… un thriller qui, en plus d’être rythmé de rebondissements et de retournements de situations, serait bien écrit ?

Un roman avec des scènes torrides et violentes pour sustenter vos pulsions primaires ?

Je plaisante mais j’ai quand même LE thriller (presque) parfait à vous présenter.

Jérémy Fel reprend tous les codes des thrillers américains. Je ne vais pas vous dire que c’est un thriller original car ce n’est pas le cas, justement parce que tous les ingrédients habituels sont utilisés ici, mais il a une qualité dans l’écriture qui lui permet de sortir du lot.

Pour commencer, le décor : on est au Kansas, dans une zone rurale limite désertique. Ca, forcément, ça plait. On retrouve ce même genre de décor dans la plupart des thrillers américains récemment parus comme, par exemple, dans « Dans Les Angles Morts » de d’Elizabeth Brundage dont je vous ai parlé récemment (Quai Voltaire). Mais c’est aussi le décor de son précédent roman ‘Les Loups à Leur Porte » donc l’action se déroulait de nombreuse années avant que les protagonistes de « Héléna » emménagent. Et dans ce décor, l’auteur plante une ferme où vivent Norma, dont le mari a été victime d’un accident de chasse, Graham, son fils ainé dont le père est mort noyé 20 ans auparavant, Tommy son deuxième fils qui d’entrée de jeu nous est présenté comme un peu (beaucoup) givré, et enfin sa fillette Cindy, future Mini Miss.

Ensuite, qui vient bouleverser ce petit monde et arrive dans ce décor tel un OVNI, voici Hayley. Une gamine de 17 ans de la « grande ville » de Kansas City, pauvre petite fille riche qui rêve de devenir championne de Golf.

Jérémy Fel va alors nous faire endosser à tour de rôle les personnages de cette engrenage infernal.

Norma qui ne vit que pour ses enfants et ses rêves de paillettes à travers ce concours auquel elle prépare Cindy.

Elle ne devait pas agir trop précipitamment, mais réfléchir, simplement prendre le temps de réfléchir.

Personne ne savait. Elle avait au moins cette chance. Elle devait d’abord penser à Tommy, pendant qu’elle le pouvait encore.

Il était hors de question qu’elle les laisse lui prendre son fils. Elle ne supporterait pas qu’il soit emprisonné. Elle savait ce qui arrivait aux gamins comme lui en prison.

Et tout le monde serait au courant. Sa vie deviendrait vite un enfer, celles de Cindy et de Graham aussi.

Graham, le fils ainé sur lequel elle s’appuie parfois un peu trop.

Tommy, un gosse détruit que sa folie envahit de plus en plus.

Tommy, allongé en caleçon sur le lit, relut la dernière phrase de La Couleur tombée du ciel de Lovecraft, en frissonnant. Graham lui avait déjà parlé de cet écrivain deux mois plus tôt. Il avait trouvé par hasard, chez un bouquiniste, ce vieux livre qui regroupait certaines de ses nouvelles, et qu’il avait lu d’une traite, fasciné par l’imagination débordante de cet homme qui ne pouvait être qu’aliéné.

Si seulement il avait eu le même talent pour coucher toute sa haine, toutes ses peurs les plus profondes, sur le papier, les rendre ainsi plus acceptables aux autres…

Et enfin Hayley, jeune, naïve.

L’auteur noue et dénoue avec talent les relations entre ces personnages et en profite pour aborder des thèmes comme l’inceste, la pédophilie, la psychose mais aussi l’amour qu’une mère peut porter à ses enfants et ce qu’elle est prête à faire pour les protéger.

On est loin de certains thrillers ne jouant que sur la violence même si celui-ci doit être réservé à un public averti. Ici, nulle débauche de violence à tout va sans justification aucune. Jérémy Fel distille le drame et les scènes qui peuvent heurter à bon escient et c’est ce qui en fait un thriller de qualité. Il accomplit même le tour de force de faire ressentir de l’empathie envers les personnages qui ne la mériteraient surement pas, et vice versa.

Mais alors, puisque j’ai plutôt aimé ce roman, pourquoi ai-je écrit en début d’article (presque) parfait ? Rien de grave, juste quelques incohérences techniques comme par exemple de tracter un véhicule avec une barre de traction sans personne dans ledit véhicule pour guider les roues ou freiner quand le véhicule tractant freine aussi. OK, je pinaille, mais je paie un paquet de cacahuète à celui qui y arrivera en vrai ! Il fallait bien que je trouve à redire, moi qui suis supposée ne plus apprécier les thrillers… Mais celui-ci est bien meilleur que la plupart des romans du genre parus cette année. Je regretterai peut-être que l’action se déroule outre Atlantique alors qu’une adaptation du texte pour faire se dérouler l’histoire en France lui aurait là apporté le petit plus original, cette couleur locale, qui aurait fait de ce roman le thriller français parfait.

 

4ème de couverture :

Kansas, un été plus chaud qu'à l'ordinaire. Une décapotable rouge fonce sur l'Interstate. Du sang coule dans un abattoir désaffecté. Une présence terrifiante sort de l'ombre. Des adolescents veulent changer de vie. Des hurlements s'échappent d'une cave. Des rêves de gloire naissent, d'autres se brisent. La jeune Hayley se prépare pour un tournoi de golf en hommage à sa mère trop tôt disparue. Norma, seule avec ses trois enfants dans une maison perdue au milieu des champs, essaie tant bien que mal de maintenir l'équilibre familial. Quant à Tommy, dix-sept ans, il ne parvient à atténuer sa propre souffrance qu'en l'infligeant à d'autres... Tous trois se retrouvent piégés, chacun à sa manière, dans un engrenage infernal d'où ils tenteront par tous les moyens de s'extirper. Quitte à risquer le pire. Et il y a Helena... Jusqu'où une mère peut-elle aller pour protéger ses enfants lorsqu'ils commettent l'irréparable ? Après Les Loups à leur porte, Jeremy Fel aborde cette vertigineuse question dans une grande fresque virtuose aux allures de thriller psychologique.

 

L’auteur :

Jérémy Fel a été scénariste de courts-métrages et libraire. Il travaille actuellement à l’adaptation cinématographique de son premier roman Les Loups à Leur Porte qui a remporté le Prix Polar en Série 2016.

 

 

Helena | Rivages

Kansas, un été plus chaud qu'à l'ordinaire. Une décapotable rouge fonce sur l'Interstate. Du sang coule dans un abattoir désaffecté. Une présence terrifiante sort de l'ombre. Des adolescents veulent changer de vie. Des hurlements s'échappent d'une cave. Des rêves de gloire naissent, d'autres se brisent.

https://www.payot-rivages.fr



 

 

 

Editeur : Rivages

Collection : Littérature française

Date de parution : 22 Août 2018

ISBN : 9782743644673