13 avril 2019

Manhattan Chaos de Michael Mention

        J’ai encore en mémoire, presque trois ans après, une lecture qui m’avait emportée comme peu ont réussi à le faire, un roman très noir, Bienvenue à Cotton's Warwick paru aux éditions Ombres Noires mais qui n’existent malheureusement plus aujourd’hui. Michael mention peut avoir une plume extrêmement tranchante, brutale, sauvage. Puis j’ai lu Power, édité chez Stéphane Marsan éditeur, roman d’ailleurs en sélection du Prix des Chroniqueurs de Toulouse Polars du Sud en 2018 et lauréat du prix du festival... [Lire la suite]
Posté par LauLo-EvadezMoi à 17:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

10 avril 2019

Ma sœur, serial killeuse de Oyinkan Braithwaite

    Il y a des romans sans prise de tête, de ceux qu’on lit d’une traite parce qu’ils sont construits de telle façon qu’on se dit à chaque fois « aller, un chapitre de plus » et ce, finalement, jusqu’à une heure très avancée dans la nuit quand vous le refermez, terminé. Ma sœur, sérial killeuse en fait partie. Imaginez passer une soirée devant un crossover de Dexter et de Grays Anatomy. En lieu et place de Dexter, je vous présente Korede et sa sœur Ayoola. Ayoola a la fâcheuse manie de rompre d’une façon... [Lire la suite]
Posté par LauLo-EvadezMoi à 15:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
08 avril 2019

Nadine Mouque d'Hervé Prudon

      Cette année, les éditions Gallimard ressuscitent « La Noire ». Un des premiers titres à renaître est Nadine Mouque d’Hervé Prudon. Publié en 1995 dans la collection « La Noire », puis en 2004 à la « Série Noire », cette troisième édition permet à tous les amoureux de romans noirs de découvrir ou redécouvrir ce petit bijou.   Dans ce roman, on découvre avant tout une plume incroyable. Hervé Prudon a cet art de jongler avec les mots qu’on trouve rarement aussi abouti.... [Lire la suite]
Posté par LauLo-EvadezMoi à 18:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
31 mars 2019

Demain de Damian Dibben

      Traduction de Cédric Degottex et Louise Malagoli. Il semblerait qu’en ce moment les animaux commencent à prendre une place à part dans la littérature. S’ils ont souvent été des personnages de romans horrifiques comme Cujo ou Simetierre de Stephen King, ils sont plus rarement le personnage principal et narrateur d’une histoire. C’est le cas d’un roman dont je vous reparlerai bientôt qui, comme dans Demain, laisse la « parole » à un chien. Dans Demain, c’est donc un chien qui raconte une... [Lire la suite]
Posté par LauLo-EvadezMoi à 20:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
28 mars 2019

Sauvage de Jamey Bradbury

    Traduction par Jacques Mailhos. Ouvrir un roman des éditions Gallmeister c’est souvent l’assurance de partir dans les grands espaces, découvrir cette nature sauvage et des personnages bruts et forts. C’est toujours suivre de belles histoires, souvent tragiques. Une fois n’est pas coutume, dans Sauvage, Janey Bradbury va flirter avec le fantastique. On est loin des bit-lit (un peu) mièvres pour adolescents de L.J. Smith ou de Stephenie Meyer, tout aussi loin des nobles personnages d’Anne Rice ou du classique de Bram... [Lire la suite]
Posté par LauLo-EvadezMoi à 18:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
25 mars 2019

Les Bleed de Dimitri Nasrallah

    La Peuplade est une maison d’édition Québécoise qui commence à faire parler d’elle en France. J’ai choisi de découvrir cette maison avec Les Bleed de Dimitri Nasrallah, traduit par Daniel Grenier. Ce roman, annoncé comme un thriller politique, n’est pas forcément ce à quoi l’on s’attend avec une telle étiquette… et c’est tant mieux parce que Les Bleed, c’est bien plus intelligent que ça. C’est d’abord, et en surface, les relations souvent très compliquées entre un père et son fils surtout quand ledit fils est un... [Lire la suite]
Posté par LauLo-EvadezMoi à 16:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

21 mars 2019

Au cœur de la folie de Luca D'Andrea

      Anaïs Bouteille-Bokobza pour la traduction. En 2017 j’ai découvert le premier roman de Luca D’Andrea. L’essence du mal est un thriller remarquable qui m’avait époustouflée par sa qualité littéraire tout autant que par son scénario. En 2018 est paru Au Cœur de la folie, toujours chez Denoël. Un ami m’a dit il y a quelques jours qu’un second roman est toujours moins bien. La preuve en est que c’est faux car l’auteur m’a une nouvelle fois épatée avec ce roman. On retrouve la puissance de son écriture pour... [Lire la suite]
Posté par LauLo-EvadezMoi à 17:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
19 mars 2019

Oyana d'Eric Plamondon

      Eric Plamondon s’est fait connaître en France l’an dernier avec Taqawan, paru également chez Quidam Editeur, avec lequel il a remporté le Prix France-Québec et le Prix des Chroniqueurs de Toulouse Polars du Sud. Il revient cette année avec un roman totalement différent : Oyana. Oyana est la narratrice de ce roman. Elle livre une confession assortie d’une rupture à son mari au travers de lettres et de messages tout en revivant son passé. Elle est née et a grandi au Pays Basque alors en pleine lutte pour... [Lire la suite]
Posté par LauLo-EvadezMoi à 11:09 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,
18 mars 2019

Battues d'Antonin Varenne

    Cette année La Manufacture de livres fête ses 10 ans et, pour l’occasion, réédite dix de ses romans. Ce mois-ci, on peut découvrir ou redécouvrir le superbe « Battues » d’Antonin Varenne. Dans la collection Territori, ce roman noir a donc pour décor une campagne et des forêts où est nichée la ville de R. (on n’en saura pas plus). Comme dans beaucoup de petites villes rurales, R. est gouvernée par quelques familles, gros propriétaires et tous chasseurs. Au milieu de tout ce beau monde, un électron libre,... [Lire la suite]
12 mars 2019

Pension complète de Jacky Schwartzmann

    Le Noir se décline en plusieurs nuances. Holà ! je vous vois venir vous ! Dans le Noir vous avez le polar avec une victime, une enquête, des flics. Vous avez aussi la version rougeoyante du thriller avec souvent un psychopathe ou plus généralement un ou une déséquilibré(e) qui découpe et qui tronçonne en aspergeant murs et plafonds (je résume). Vous avez le noir « sociétal », le « rural noir », le noir « historique », le « politique » et peut-être d’autres. Et puis... [Lire la suite]
Posté par LauLo-EvadezMoi à 16:54 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,