14 janvier 2021

Leonid doit mourir de Dmitri Lipskerov

  Traduit du russe par Raphaëlle Pache. Depuis le lycée, j’ai une affection particulière pour la littérature russe et c’est peut-être Dostoievski qui m’a amenée au polar, allez savoir. Il y a presque un an, je vous parlais de L’outil et les papillons de Dmitri Lipskerov  (traduit par Raphaëlle Pache également). C’est un roman drôle et subtil. Si j’ai beaucoup aimé le précédent, la lecture de Léonid doit mourir a été un vrai régal. On suit en parallèle deux personnages dans deux époques distinctes. Il y a tout d’abord... [Lire la suite]
Posté par LauLo-EvadezMoi à 16:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

10 janvier 2021

Nos corps étrangers de Carine Joaquim

    La Manufacture de Livres est une maison qui a le don de dénicher et de révéler des talents français. Dans la lignée du très remarqué Ce qu’il faut de nuit, roman de Laurent Petitmangin, le magnifique Nos corps étrangers de Carine Joaquim parait en ouverture de cette nouvelle année. L’autrice nous fait pénétrer dans la vie d’Elisabeth, Stéphane et Maëva. Stéphane et Elisabeth ont décidé de tenter de sauver leur couple après l’infidélité de Stéphane en quittant Paris et en reconstruisant un foyer à la campagne. Si... [Lire la suite]
Posté par LauLo-EvadezMoi à 11:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
08 janvier 2021

Manger Bambi de Caroline De Mulder

  Manger Bambi. Quel titre étrange. Bambi, dans notre imaginaire à toutes et tous, c’est le faon de Disney. Il est innocent, fragile, on lui enlève sa maman et il est obligé de se débrouiller tout seul. Le Bambi de Caroline de Mulder c’est Hilda, alias Bambi, un faon de notre époque. Bambi est une enfant, elle a tout juste seize ans. Son père est parti quand elle était petite et elle vit seule, la plupart du temps, parfois avec sa mère et, de temps en temps, un beau-père éphémère. Sa mère est alcoolique et émerge tout... [Lire la suite]
Posté par LauLo-EvadezMoi à 16:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
06 janvier 2021

Vivonne de Jérôme Leroy

  Jérôme Leroy est un auteur à facettes multiples : nouvelles, poésie, littérature générale ou roman noir. Il n’est jamais où on l’attend et me surprend à chaque fois. Mais une chose ne change jamais c’est son écriture magnifique qui nous charme. Vivonne ne déroge pas à la règle de cette écriture si belle. Par contre, ce roman est à l’image de son auteur, à multiples facettes. Vivonne est le nom d’un auteur de poésie, publié par Alexandre dont il est l’ami depuis de nombreuses années. Un ami qui souffre d’un mal que... [Lire la suite]
Posté par LauLo-EvadezMoi à 12:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
02 janvier 2021

Trouver l'enfant de Rene Denfeld

  Traduit de l’anglais par Pierre Bondil.   Aussi loin que l'on ait couru, aussi longtemps que l'on ait été perdu, il n'est jamais trop tard pour être retrouvé. Je ne suis pas fan de thrillers mais quand on m’en met un excellent entre les mains je me régale. Ça a été le cas avec Trouver l’enfant de Rene Denfeld. Le thème peut sembler éculé mais en fait non, les meurtres d’enfants en est un, le kidnapping en est également un, sauf quand il est traité de la façon dont il l’est dans ce roman. Rene Denfeld a choisi... [Lire la suite]
Posté par LauLo-EvadezMoi à 07:57 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
10 décembre 2020

Maktaaq de Gildas Guyot

  Parfois on est séduit par une couverture, attiré par le nom d’un auteur ou encore interpelé par un résumé. On peut aussi faire confiance à une maison d’édition. Mais il y a des fois où le plus grand des hasards vous amène un roman. Ce fut le cas avec Maktaaq. Alors que je me moquais gentiment (si, si) des bandeaux dont sont affublés certains romans, Gildas Guyot a mis une photo de son roman sur un réseau (as)social. Ça m’a beaucoup fait rire, j’ai aimé l’auto-dérision, l’humour et en même temps l’humilité de cette... [Lire la suite]
Posté par LauLo-EvadezMoi à 16:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

07 décembre 2020

Se cacher pour l'hiver de Sarah St Vincent

  Traduit de l’anglais par Eric Moreau.   Pennsylvanie, un parc naturel au cœur de l’hiver, déserté de ses touristes. Kathleen travaille dans le petit snack du Parc. Daniil arrive à pied d’on ne sait où à la recherche d’un gîte pour la nuit. Elle souffre d’anciennes blessures suite à un accident de voiture qui a coûté la vie à son mari. Il est maigre et sans argent. Elle a toujours vécu dans ce coin retiré où elle vit de sa grand-mère. Il arrive d’Europe de l’Est. Elle est pleine de rage et de rancœur. Il est... [Lire la suite]
01 décembre 2020

Fin de saison de Thomas Vinau

  "Je m'appelle Victor et je nous emmerde. Pas que vous hein, moi aussi, tout le monde. Aucune discrimination à l'embauche. Vous allez me dire que je suis un peu belliqueux, c'est pas faux. Disons qu'il y a des jours avec et des jours sans. Ou des années avec et des années sans. Ou des vies entières avec et des vies entières sans." Victor est un père de famille pas très vaillant. Il passe ses heures de désœuvrement sur des sites survivalistes et sa grande fierté, ce n’est pas ses deux fils mais son Catakit, son kit de survie... [Lire la suite]
Posté par LauLo-EvadezMoi à 16:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
28 novembre 2020

Désert Noir d'Adrien Pauchet

  Et si on parlait d’un très bon polar doublé d’un tout aussi bon roman fantastique ? Et si on allait fouiller dans le catalogue d’une petite maison d’édition à la ligne éclectique et de qualité ? Et si, au moins juste une fois, vous délaissiez ces auteurs de thrillers élevés en batterie ? Non, parce que là, j’ai un excellent roman à vous proposer. Le Désert Noir est un trip hallucinatoire, un lieu où vous expédie une pilule rouge et blanche afin que vous y retrouviez un être cher, décédé. Sauf que ces... [Lire la suite]
Posté par LauLo-EvadezMoi à 13:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
25 novembre 2020

Manaus de Dominique Forma

  J’attendais avec impatience le retour de Dominique Forma à la Manufacture de Livres. Il revient cette fin d’année avec un format que l’on retrouve souvent à la Manuf’ : la novella, comprenez texte court, plus long qu’une nouvelle, plus court qu’un roman touffu, en gros, moins de 200 pages. L’avantage, pour moi, c’est qu’une novella se lit en un après-midi ou une soirée et qu’ainsi on ne coupe pas le rythme en étant obligé d'attendre le lendemain pour terminer sa lecture. L’autre avantage, il faut l’avouer, c’est que... [Lire la suite]
Posté par LauLo-EvadezMoi à 13:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,