37010181_1411952755571757_7374649432110792704_n

 

 

Certains avaient peut-être déjà lu le précédent roman de Joe Meno paru chez Agullo Editions, Le Blues de la Harpie dans lequel l’auteur abordait le thème de la culpabilité.

Ici, Joe Meno nous parle d’amour familial, un amour qui est parfois difficile.

Jim Falls élève des poulets dans l’Indiana. Il est veuf et a recueilli sa fille junkie et son petit garçon, Quentin et peine à payer ses factures. Jim est un vétéran avec des idées assez arrêtées sur les étrangers. Son petit-fils n’a jamais connu son père et sa mère n’a jamais pu dire de qui il s’agissait. Quentin est un métisse, à 16 ans, il est un enfant avec un retard mental, passionné par les reptiles mais surtout très attaché à ce grand-père un peu bourru. L’arrivée d’une jument de course dont Jim a hérité d’on ne sait qui redonne un espoir de nouvelle vie à Jim jusqu’à ce qu’un évènement entraine grand-père et petit fils dans une folle équipée.

Peu à peu, Jim va apprendre à aimer cet enfant différent, tout au long de ce roman. Et nous, lecteurs, on va peu à peu s’attacher à ces personnages attendrissants et leur souhaiter, finalement, de parvenir à leur fin et de toucher à leur rêve.

Ce roman ne manque pas de rythme et l’accélération des évènements tend à captiver irrémédiablement jusqu’au dénouement. Mais, malgré ce rythme, ce texte est empreint de poésie. Ces moments partagés entre Jim et Quentin sont touchants et cette magnifique jument, fil rouge de ce roman, apporte un quelque chose de mystique à cette histoire profondément humaine, un zeste de L’Homme qui Murmurait à l’Oreille des Chevaux.

Une magnifique histoire d’amour filial, de ces différences qui rendent des êtres encore plus beaux et de ces textes auxquels on repense longtemps avec l’envie d’y revenir pour y retrouver un peu de douceur dans ce monde de brutes. Paru en collection Agullo Fiction, il aurait aussi bien pu paraitre en collection Agullo Noir pour décrire ainsi cette Amérique profonde et rurale, minée par la drogue et la désertification des villes.

 

 

4ème de couverture :

1995, Mount Holly, une ville de l’Indiana qui se meurt. Jim Falls, vétéran de la guerre de Corée, s’efforce tant bien que mal d’élever son petit-fils métis, Quentin, un ado de 16 ans taciturne qui oublie son mal-être en sniffant de la colle. La mère de Quentin est une junkie paumée qui apparaît et disparaît au gré de ses démêlés avec des petits copains violents, son père, un inconnu. L’élevage familial de poulets ne rapporte plus grand-chose, les dettes s’accumulent, l’avenir est sombre. Jusqu’au jour où une magnifique jument blanche taillée pour la course est livrée à la ferme suite à une erreur : c’est l’espoir qui renaît chez le vieil homme.

 

 

L’auteur :

Joe Meno est né en 1974, et a publié son premier roman à l’âge de 24 ans. Il est l’auteur de sept romans et plusieurs recueils de nouvelles, et a reçu notamment le prestigieux prix Nelson Algren. Il écrit régulièrement pour le magazine underground Punk Planet, ainsi que pour le New York Times et Chicago Magazine. Il vit aujourd’hui à Chicago.

 

 

Accueil

Agullo Éditions est le porte voix d'auteurs d'ici et d'ailleurs qui expriment et partagent leurs histoires, leur culture, leurs joies, leurs espoirs et par dessus tout, leur humanité.

http://www.agullo-editions.com



 

Editeur : Agullo Editions (30 Aout 2018)

Collection : Agullo Fiction

Traduction : Morgane Saysana (anglais, USA)

ISBN : 9791095718475