14 août 2019

A sang perdu de Rae DelBianco

      Traduit par Théophile Sersiron.   Voici un des romans qui devrait se démarquer dans cette rentrée littéraire au rayon Noir. Rae DelBianco publie ici son premier roman et il est d’entrée d’un très haut niveau. Pour ceux qui ont lu La Mort selon Turner (Sonatines 2018) il y a beaucoup du style de Tim Willocks dans l’écriture de Rae DelBianco. L’auteure nous offre un western moderne, violent et aussi puissant dans le déroulé de l’histoire et ses scènes d’action que dans le fond qui aborde le thème de... [Lire la suite]
Posté par LauLo-EvadezMoi à 07:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

04 août 2019

Bombes de Dominique Delahaye

    Lyon. Tout le monde doit avoir entendu parler de sa fête des lumières, les gastronomes de sa rosette, les amateurs de sport de son club, l’Olympique. Les lecteurs de polars pensent « Quais du Polar ». Avec son roman Bombes, Dominique Delahaye nous montre un autre Lyon et peint en bombe noire sur ses murs la réalité, loin des paillettes du showbiz éditorial, du foot et des restaurants chics. Ce roman est paru il y a deux ans, en 2017, et pourtant, certains passages restent terriblement d’actualité. Ce qui... [Lire la suite]
Posté par LauLo-EvadezMoi à 08:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
03 juillet 2019

Les mal-aimés de Jean-Christophe Tixier

    J’ai déjà croisé plusieurs fois Jean-Christophe Tixier sur des salons et festivals de littérature où il était toujours invité en tant qu’auteur jeunesse. Vu de loin (faut dire que j’ai un peu dépassé l’âge de la littérature jeunesse, y compris celle pour les ados), il semblait avoir un joli succès auprès des jeunes lecteurs. Quand j’ai vu qu’il publiait (enfin) un roman noir chez Albin Michel, je me suis dit que c’était l’occasion de le lire (enfin). Le moins que l’on puisse dire c’est que j’ai trouvé là un auteur... [Lire la suite]
Posté par LauLo-EvadezMoi à 19:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
19 mai 2019

Nuits Appalaches de Chris Offutt

    Traduction de Anatole Pons.   Retour à la littérature Nord-Américaine avec le dernier roman de Chris Offutt. Après les remarqués Kentucky Straight et Le Bon frère, également publiés par les éditions Gallmeister, l’auteur revient avec un superbe roman noir et un personnage hors du commun : Tucker. Comme le dit Tucker dans le roman, il n’y a pas que des méchants et des gentils, la plupart sont au milieu. C’est exactement ce qu’est Tucker. Ni bon, ni méchant, peut-être surtout malchanceux. Tucker, c’est... [Lire la suite]
Posté par LauLo-EvadezMoi à 14:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
04 mai 2019

Le voyage de Ludwig de Julien Jouanneau

    J’ai aimé les hommes sans condition. J’ai tenté de conquérir leur cœur et d’apporter un peu d’harmonie dans ce monde. La rancune ne m’a jamais apprivoisée. Je leur ai tout pardonné. L’abandon, les coups, la faim, la solitude, mon périple d’horreurs sur ce chemin de fer. Je veux remercier les hommes. Pour progresser dans les ténèbres et retrouver mon soleil, j’ai dû ramper, tromper et tuer. Me comporter comme l’un d’eux.   Ainsi débute ce roman tendre et cruel, beau et plein de noirceur. Ludwig est un chien... [Lire la suite]
Posté par LauLo-EvadezMoi à 13:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
08 avril 2019

Nadine Mouque d'Hervé Prudon

      Cette année, les éditions Gallimard ressuscitent « La Noire ». Un des premiers titres à renaître est Nadine Mouque d’Hervé Prudon. Publié en 1995 dans la collection « La Noire », puis en 2004 à la « Série Noire », cette troisième édition permet à tous les amoureux de romans noirs de découvrir ou redécouvrir ce petit bijou.   Dans ce roman, on découvre avant tout une plume incroyable. Hervé Prudon a cet art de jongler avec les mots qu’on trouve rarement aussi abouti.... [Lire la suite]
Posté par LauLo-EvadezMoi à 18:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

12 mars 2019

Pension complète de Jacky Schwartzmann

    Le Noir se décline en plusieurs nuances. Holà ! je vous vois venir vous ! Dans le Noir vous avez le polar avec une victime, une enquête, des flics. Vous avez aussi la version rougeoyante du thriller avec souvent un psychopathe ou plus généralement un ou une déséquilibré(e) qui découpe et qui tronçonne en aspergeant murs et plafonds (je résume). Vous avez le noir « sociétal », le « rural noir », le noir « historique », le « politique » et peut-être d’autres. Et puis... [Lire la suite]
Posté par LauLo-EvadezMoi à 16:54 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
04 mars 2019

Les Mafieuses de Pascale Dietrich

    Les gangsters, les parrains, tout ça, vous connaissez. Mais les mafieuses ? Eh bien ce sont les épouses de ces messieurs. Celles qu’on pense ignorantes des activités de leurs époux, celles qui s’occupent des enfants et enterrent les fils et les maris ou vont leur rendre visite aux parloirs. C’est presque ça mais pas tout à fait. Pascale Dietrich nous présente ici Michèle, la femme d’un parrain de la pègre Grenobloise dont le mari est dans le coma. Sur son lit de mort, il lui fait transmettre ses dernières... [Lire la suite]
Posté par LauLo-EvadezMoi à 16:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
17 janvier 2019

Le Magicien de Magdalena Parys

    Traduit du polonais par Margot Carlier et Caroline Raszka-Dewez.   J’avais découvert l’écriture de Magdalena Parys il y a un peu plus d’un an avec 188 mètres sous Berlin.  Elle nous amenait à l’époque où Berlin était encore coupée en deux par le Mur. Elle nous montrait l’autre côté, ses habitants, la vie derrière cette muraille. J’avais beaucoup aimé. Dans le Magicien, Magdalena Parys continue de parler de cet autre côté, un peu plus tard, avant la chute du Mur. Elle nous explique ce qui s’est passé,... [Lire la suite]
Posté par LauLo-EvadezMoi à 09:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
01 janvier 2019

La vieille dame qui ne voulait pas mourir avant de l'avoir refait de Margot D.Marguerite

    La Manufacture de Livres fête ses 10 ans cette année et a choisi de republier 10 de ses romans emblématiques. C’est une excellente occasion de découvrir, ou redécouvrir, certains de ces titres. Ce mois-ci, c’est le tout premier titre de la maison qui ressort avec un nouvel habillage selon la nouvelle charte graphique. Et, pour moi, c’est le syndrome de la page blanche de la chronique... c'est bien la première fois pour un roman que j'ai aimé. Je pourrais faire comme d'autres et aller lire des articles sur le net... [Lire la suite]