04 juillet 2021

Noir Diamant de Jean-Hugues Oppel

  Jean-Hugues Oppel et son héroïne Lucy Chan reviennent cette année dans une aventure toujours aussi explosive et bien évidemment toujours aussi précise et documentée sur l’état économique et politique de notre planète. Dans ce troisième volet des missions de Lucy Chan, l’auteur ne change pas sa ligne de conduite en reprenant exactement les mêmes ficelles que dans les deux romans précédents : 19 500 dollars la tonne et Total labrador. Nous retrouvons le fil rouge commun avec les deux précédents tomes. Dans 19500$... [Lire la suite]

17 avril 2021

Petite Louve de Marie Van Moere

  Beaucoup l’ont lu lors de sa sortie en 2014 et publié par La Manufacture de Livres ou encore en poche chez Pocket l’année d’après. Moi, non. C’est pourquoi je suis vraiment ravie que la maison d’édition ait choisi de rééditer ce titre de Marie Van Moere, ce qui m’a permis de le découvrir et même si je l’avais lu alors, je n’hésiterais pas à le relire. Je suis, comme beaucoup en ce moment, dans une période de lassitude morale. Je commence des livres, je les abandonne, je n’aime rien, je n’arrive pas à me concentrer. Et puis,... [Lire la suite]
08 mars 2021

Dernier tour lancé d'Antonin Varenne

  J’attendais avec impatience le retour d’Antonin Varenne à La Manufacture de Livres. Le voici cette année avec un roman qui, il faut l’avouer, écrit et publié par quelqu’un d’autre, n’aurait pas éveillé une once d’intérêt chez moi. Mais le combo Varenne/La Manuf’ a suffi à me convaincre de lire ce roman et j’ai bien fait de faire confiance à Antonin. Qu’on aime ou pas les sports mécaniques, la moto en particulier, pour peu qu’on apprécie l’écriture de l’auteur, on ne peut pas rester insensible à ce roman et à ses... [Lire la suite]
10 février 2021

La république des faibles de Gwenaël Bulteau

    On disait : Vive la république ! et le client répondait : qui prend soin des faibles ! Caron connaissait l’expression, bien sûr. Grâce à l’Etat de droit, la république s’enorgueillissait de protéger les faibles, surtout les enfants, et de les aider en cas de malheur. Il s’agissait de leur donner une chance de s’en sortir malgré un mauvais départ dans la vie. Ici, tout le contraire, la pauvre Esther s’en prenait plein la gueule. Dans cette république dévoyée, les faibles buvaient le calice... [Lire la suite]
Posté par LauLo-EvadezMoi à 13:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
10 janvier 2021

Nos corps étrangers de Carine Joaquim

    La Manufacture de Livres est une maison qui a le don de dénicher et de révéler des talents français. Dans la lignée du très remarqué Ce qu’il faut de nuit, roman de Laurent Petitmangin, le magnifique Nos corps étrangers de Carine Joaquim parait en ouverture de cette nouvelle année. L’autrice nous fait pénétrer dans la vie d’Elisabeth, Stéphane et Maëva. Stéphane et Elisabeth ont décidé de tenter de sauver leur couple après l’infidélité de Stéphane en quittant Paris et en reconstruisant un foyer à la campagne. Si... [Lire la suite]
Posté par LauLo-EvadezMoi à 11:10 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,
25 novembre 2020

Manaus de Dominique Forma

  J’attendais avec impatience le retour de Dominique Forma à la Manufacture de Livres. Il revient cette fin d’année avec un format que l’on retrouve souvent à la Manuf’ : la novella, comprenez texte court, plus long qu’une nouvelle, plus court qu’un roman touffu, en gros, moins de 200 pages. L’avantage, pour moi, c’est qu’une novella se lit en un après-midi ou une soirée et qu’ainsi on ne coupe pas le rythme en étant obligé d'attendre le lendemain pour terminer sa lecture. L’autre avantage, il faut l’avouer, c’est que... [Lire la suite]
Posté par LauLo-EvadezMoi à 13:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

20 août 2020

Ce qu'il faut de nuit de Laurent Petitmangin

    Cette rentrée littéraire nous réserve de belles surprises made in France et Ce qu’il faut de nuit en fait partie. Laurent Petitmangin nous parle d’un père et de ses deux fils, un homme veuf qui se retrouve à devoir élever deux adolescents. Quand il découvre que son fils ainé fréquente des jeunes d’extrême droite, ce père se retrouve démuni, tiraillé entre de multiples sentiments. Il ne sait pas quoi faire et, faute de trouver les mots, dresse un mur entre lui et son fils, fait de briques de déception. Lui, il... [Lire la suite]
Posté par LauLo-EvadezMoi à 17:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
17 juin 2020

Le polar de l'été de Luc Chomarat

  Cette année, La Manufacture de livres a décidé de rééditer Le polar de l’année de Luc Chomarat. Si vous n’avez encore jamais lu un de ses romans, c’est le moment de commencer et dans le cas contraire vous ne serez pas dépaysés. Dans la plupart de ses romans, l’auteur, avec humour et parfois un peu de cynisme, aborde le thème des livres, de la littérature, des métiers qui y sont rattachés. Ainsi, par exemple, dans son dernier roman Le dernier thriller norvégien, il se moquait un tout petit peu des thrillers nordiques mais... [Lire la suite]
Posté par LauLo-EvadezMoi à 17:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
25 avril 2020

Doux comme la mort de Laurent Guillaume

    La période est compliquée. Moral en berne, manque d’énergie et pour beaucoup, besoin de se défouler. Moi, pour me défouler, j’aime choisir dans ma bibliothèque soit un polar drôle et déjanté, soit un roman écrit à l’encre virile et musclée. Laurent Guillaume est, sans aucun doute, l’auteur le plus doué dans la catégorie polar musclé avec surdose de testostérone. Ce roman n’est pas son dernier, c’est un roman paru en 2011 à La Manufacture de livres alors maison d’édition débutante. L’exemplaire que j’ai acheté est... [Lire la suite]
Posté par LauLo-EvadezMoi à 08:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
06 mars 2020

Tuer le fils de Benoît Séverac

      Il y a trois ans (déjà) sortait, à La Manufacture de Livres, 115. Un roman où Benoît nous parlait de sa ville, de ma ville, Toulouse, et du travail sans fin des services sociaux. C’était un roman noir et social. Cette année parait, chez le même éditeur, Tuer le fils. On reste dans le Noir. Mais quel changement dans l’écriture ! Et pour mon plus grand plaisir. Même si j’aimais déjà le style de l’auteur, j’ai lu ici un roman que j’ai ressenti comme plus personnel. Benoît Séverac, par le biais de... [Lire la suite]
Posté par LauLo-EvadezMoi à 16:49 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,