25 octobre 2019

La Crête des damnés de Joe Meno

    Traduction de l’anglais par Estelle Flory.   Depuis pas mal de temps maintenant, je suis assez fidèle aux éditions Agullo. Pas pour une obscure raison d’intérêt personnel mais parce que cette maison offre des textes plus profonds, plus engagés et propose des auteurs d’Europe et d’ailleurs. Cette fois-ci, j’ai pas mal hésité à me lancer dans cette lecture ayant aperçu beaucoup de commentaires ou de teasings laissant penser que ce roman parlait essentiellement de musique, du punk, du rock… et je n’y connais pas... [Lire la suite]
Posté par LauLo-EvadezMoi à 16:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

30 août 2019

Le terroriste joyeux suivi de Le virus de l'écriture par Rui Zink

    Traduction du portugais par Maïra Muchnik.   Ouvrir un livre des éditions Agullo c’est souvent comme tourner la manivelle d’une boîte avec un automate à l’intérieur qui va sortir et vous surprendre. Dans ce livre, l’auteur nous offre deux textes complètement différents et tout aussi incroyables.   Le terroriste joyeux est un huis-clos entre deux personnages écrit comme un dialogue de théâtre. L’un est un prisonnier, en détention pour avoir tenté de déposer une bombe. Le second est son geôlier, en... [Lire la suite]
Posté par LauLo-EvadezMoi à 07:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
25 mai 2019

Les Prémices de la chute de Frédéric Paulin

      En septembre 2018, on a pu découvrir le premier auteur français des éditions Agullo : Frédéric Paulin. Son roman, La Guerre est une ruse, premier volet d’une trilogie était finaliste du prix des Chroniqueurs de Toulouse Polars du Sud. Frédéric Paulin nous offrait alors une fresque remarquable sur l’Algérie du début des années 90 quand le monde bascula dans le terrorisme et l’intégrisme. Profondément politique et factuel, ce premier volet tenait plus du roman d’espionnage, dressant le portrait d’une... [Lire la suite]
Posté par LauLo-EvadezMoi à 17:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
14 avril 2019

Les Mains Vides de Valerio Varesi

    Traduction par Florence Rigollet.  Un nouveau roman de Valerio Varesi, je l’attends toujours avec impatience. En commencer un, c’est avoir l’impression de retrouver un vieil ami. C’est retourner en Italie et partager quelques heures avec Soneri, Colombo transalpin, auquel on s’est attaché. Je commencerai par vous parler du décor et de l’ambiance, deux choses particulièrement importantes dans ces polars. Après un décor brumeux et pesant dans Le Fleuve des Brumes où l’auteur nous faisait naviguer sur le Pô,... [Lire la suite]
Posté par LauLo-EvadezMoi à 11:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,
28 février 2019

L'outil et les papillons de Dmitri Lipskerov

      Traduction de Raphaëlle Pache. Aujourd’hui je ne vais pas vous parler d’un roman noir même si ce roman montre, disons, un des travers des hommes qui les conduit à certains comportements qui ont tendance à engendrer le pire. Je ne vais pas vous parler non plus d’un polar bien que le roman débute sur une disparition qui amène le personnage central à poser des questions et à mener l’enquête sur le pourquoi du comment. Non. Je vais surtout vous parler d’un texte complètement décalé. C’est une fable très drôle,... [Lire la suite]
Posté par LauLo-EvadezMoi à 18:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
17 janvier 2019

Le Magicien de Magdalena Parys

    Traduit du polonais par Margot Carlier et Caroline Raszka-Dewez.   J’avais découvert l’écriture de Magdalena Parys il y a un peu plus d’un an avec 188 mètres sous Berlin.  Elle nous amenait à l’époque où Berlin était encore coupée en deux par le Mur. Elle nous montrait l’autre côté, ses habitants, la vie derrière cette muraille. J’avais beaucoup aimé. Dans le Magicien, Magdalena Parys continue de parler de cet autre côté, un peu plus tard, avant la chute du Mur. Elle nous explique ce qui s’est passé,... [Lire la suite]
Posté par LauLo-EvadezMoi à 09:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

30 décembre 2018

S'il n'en fallait retenir que 10 cette année

Allez, on ne dérroge pas à la tradition. Voici 10 romans parmi tous ceux qui m'ont évadée cette année. Le premier est le dernier né des éditions Agullo, passé trop inaperçu à mon avis et qui mérite vraiment d'être dans cette sélection. Bratislava 68, été brûlant de Viliam Klimacek     Bratislava 68, été brûlant de Viliam Klimáček - EVADEZ-MOICette histoire, basée sur des personnages réels dont les noms ont été changés (dixit l'auteur), commence il y a cinquante ans. Il y a cinq décennies, des évènements se sont... [Lire la suite]
25 novembre 2018

Bratislava 68, été brûlant de Viliam Klimáček

      Cette histoire, basée sur des personnages réels dont les noms ont été changés (dixit l’auteur), commence il y a cinquante ans. Il y a cinq décennies, des évènements se sont déroulés en Europe, telle qu’on la connait aujourd’hui, et qui ont changé beaucoup de choses sans que personne ne s’y intéresse à l’Ouest. On a tous entendu au lycée, en cours d’histoire, les mots « Printemps de Prague » mais pour ceux qui n’ont pas continué leurs études en Histoire, on ne sait pas à quoi cela fait référence. ... [Lire la suite]
Posté par LauLo-EvadezMoi à 17:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
06 septembre 2018

La Guerre est une Ruse de Frédéric Paulin

    La Guerre est une Ruse est le premier roman français publié par les éditions Agullo. Il est également un des trois finalistes du Prix des Chroniqueurs de Toulouse Polars du Sud. Et ce n’est pas un hasard. Frédéric Paulin nous offre ici une fresque remarquable sur l’Algérie du début des années 90 quand le monde bascula dans le terrorisme et l’intégrisme. Profondément politique et factuel, ce roman qui tient beaucoup d’un roman d’espionnage est tout simplement passionnant tout en restant une fiction. Tedj Benlazar... [Lire la suite]
Posté par LauLo-EvadezMoi à 06:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
30 août 2018

Prodiges et Miracles de Joe Meno

    Certains avaient peut-être déjà lu le précédent roman de Joe Meno paru chez Agullo Editions, Le Blues de la Harpie dans lequel l’auteur abordait le thème de la culpabilité. Ici, Joe Meno nous parle d’amour familial, un amour qui est parfois difficile. Jim Falls élève des poulets dans l’Indiana. Il est veuf et a recueilli sa fille junkie et son petit garçon, Quentin et peine à payer ses factures. Jim est un vétéran avec des idées assez arrêtées sur les étrangers. Son petit-fils n’a jamais connu son père et sa mère... [Lire la suite]
Posté par LauLo-EvadezMoi à 06:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,