20 janvier 2019

Le Cherokee de Richard Morgiève

    Pour bien aborder ce roman, il faut resituer l’action dans le temps. Nous sommes dans l’Utah en 1954. Moins de dix ans auparavant, les Etats-Unis ont lâché leurs bombes nucléaires sur Hiroshima et Nagasaki. La guerre de Corée vient de s’achever et nous sommes en pleine guerre froide, principalement avec la Russie, à l’époque URSS. Ce philosophe français si laid disait que l’enfer c’était les autres. Les Marines, eux, disaient que l’enfer c’était à Guadalcanal et Nick Corey, lui, pensait que l’enfer c’était tout... [Lire la suite]
Posté par LauLo-EvadezMoi à 10:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

17 janvier 2019

Le Magicien de Magdalena Parys

    Traduit du polonais par Margot Carlier et Caroline Raszka-Dewez.   J’avais découvert l’écriture de Magdalena Parys il y a un peu plus d’un an avec 188 mètres sous Berlin.  Elle nous amenait à l’époque où Berlin était encore coupée en deux par le Mur. Elle nous montrait l’autre côté, ses habitants, la vie derrière cette muraille. J’avais beaucoup aimé. Dans le Magicien, Magdalena Parys continue de parler de cet autre côté, un peu plus tard, avant la chute du Mur. Elle nous explique ce qui s’est passé,... [Lire la suite]
Posté par LauLo-EvadezMoi à 09:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
10 janvier 2019

Train d'Enfer de Trevor Ferguson

  Petite incursion dans le grand Nord Américain, au Canada avec Train d’Enfer de Trevor Ferguson, traduit par Ivan Steenhout. Le début de la lecture fut un peu compliqué. Cette traduction de l’anglais en français Québécois demande un certain temps d’adaptation et certains mots et expressions peuvent décontenancer. Au bout de quelques chapitres qu’on lirait presque avec l’accent, on s’habitue et cela donne une petite touche locale très très agréable au final. Mais parlons de l’histoire. Martin est un jeune homme qui rejoint... [Lire la suite]
Posté par LauLo-EvadezMoi à 17:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
06 janvier 2019

Le fruit de mes entrailles de Cédric Cham

    Je suis l’auteur depuis son premier roman, La Promesse, paru en 2016. J’attendais avec impatience ce troisième roman. Pour être totalement honnête, j’ai bien failli asséner le « next » au bout des 50 premières pages et je m’en expliquerai plus loin. Finalement, j’ai continué et j’ai fini par accrocher à ce polar/thriller. Cédric Cham nous fait faire la connaissance de trois personnages. Le premier, et principal, c’est Simon. Simon purge une lourde peine pour braquages. Il n’a pas revu sa fille Manon... [Lire la suite]
Posté par LauLo-EvadezMoi à 15:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
04 janvier 2019

Ils se noieront dans les larmes de leurs mères de Johannes Anyuru

    Traduction d'Emmanuel Curtil. Ce récit s’adresse à toi qui ignores encore que la folie finit toujours par devenir la norme et la norme, la folie. Après le grand Ouest Américain avec La Danse de l’Ours, direction la suède avec ce roman totalement inclassable paru chez Actes Sud. Classé en Littérature dans la série Lettres scandinaves, ce roman pourrait être aussi un roman noir, un essai sur la schizophrénie, un roman sociétal, un roman d’anticipation et de la littérature « générale ». Tout commence, de... [Lire la suite]
Posté par LauLo-EvadezMoi à 16:41 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
03 janvier 2019

La Danse de l'ours de James Crumley

    Traduit par Jacques Mailhos et illustré par Aude Samama. Retour dans le grand Ouest américain, plus précisément dans le Montana, avec ce titre de la collection Americana de Gallmeister. C’est toujours une vraie délectation de plonger dans ces romans qui fleurtent avec les westerns. Parce qu’on pourrait dire que La Danse de l’Ours est un western contemporain avec ses saloons transformés en bars plus ou moins bien fréquentés, ses femmes fatales et manipulatrices, ces cow-boys à la gâchette facile et ces indiens plus... [Lire la suite]
Posté par LauLo-EvadezMoi à 17:05 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,

01 janvier 2019

La vieille dame qui ne voulait pas mourir avant de l'avoir refait de Margot D.Marguerite

    La Manufacture de Livres fête ses 10 ans cette année et a choisi de republier 10 de ses romans emblématiques. C’est une excellente occasion de découvrir, ou redécouvrir, certains de ces titres. Ce mois-ci, c’est le tout premier titre de la maison qui ressort avec un nouvel habillage selon la nouvelle charte graphique. Et, pour moi, c’est le syndrome de la page blanche de la chronique... c'est bien la première fois pour un roman que j'ai aimé. Je pourrais faire comme d'autres et aller lire des articles sur le net... [Lire la suite]
30 décembre 2018

S'il n'en fallait retenir que 10 cette année

Allez, on ne dérroge pas à la tradition. Voici 10 romans parmi tous ceux qui m'ont évadée cette année. Le premier est le dernier né des éditions Agullo, passé trop inaperçu à mon avis et qui mérite vraiment d'être dans cette sélection. Bratislava 68, été brûlant de Viliam Klimacek     Bratislava 68, été brûlant de Viliam Klimáček - EVADEZ-MOICette histoire, basée sur des personnages réels dont les noms ont été changés (dixit l'auteur), commence il y a cinquante ans. Il y a cinq décennies, des évènements se sont... [Lire la suite]
26 décembre 2018

1974 de David Peace

  La vérité sous forme de mensonge, le mensonge sous la forme de la vérité, voilà ce que j’ai écrit. Ça faisait longtemps que j’entendais parler de la quadrilogie Le quatuor du Yorkshire de David Peace. Un ami m’a dit « c’est très dur et ça te fait te poser des questions ».  Après quelques années de lectures de polars, il était évident que je devais découvrir cet auteur. J’ai tenu entre mes mains un polar époustouflant, ultra violent, dur, impitoyable, avec un personnage central unique, narrateur de cette... [Lire la suite]
Posté par LauLo-EvadezMoi à 08:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
19 décembre 2018

Là où vivent les loups de Laurent Guillaume

    Ce qui tue ou qui assassine la plupart des gens, c’est la connerie humaine, la médiocrité, la jalousie, la rancœur, les frustrations, bref toute la merde inhérente à la condition humaine.   Je connais Laurent Guillaume depuis pas mal de temps maintenant, l’ayant croisé sur différents salons du polar et plus récemment lors de Toulouse Polars du Sud où il était l’un des auteurs invités de cette dixième édition. C’est en apprenant à le connaître que j’ai eu envie de le lire. C’est quelqu’un d’entier, de drôle et... [Lire la suite]
Posté par LauLo-EvadezMoi à 17:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,