26 juin 2020

Marseille 73 de Dominique Manotti

    Une histoire française, mais est-ce bien du domaine de l’Histoire ? Dominique Manotti nous ramène près de cinquante ans en arrière. Début des années 70, à Marseille, quelques années après la fin de la guerre d’Algérie, les français qui sont rentrés d’Afrique du Nord, les « Pieds-noirs », se sont installés dans tout le Sud de la France. Pourquoi Marseille en particulier ? Parce que c’est là que les bateaux en provenance d’Oran arrivaient, contrairement aux pieds-noirs du Maroc, quelques années... [Lire la suite]
Posté par LauLo-EvadezMoi à 16:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

24 juin 2020

Fragile est la nuit d'Angelo Petrella

    Traduit de l’italien par Nathalie Bauer.   L’Italie n’est pas un grand pays mais elle regorge d’auteurs de polars. Angelo Petrella en fait partie. Fragile est la nuit est le premier tome d’une série consacrée à Denis Carbone, un flic Napolitain qui, malheureusement, regroupe en lui seul quasiment tous les clichés du flic alcoolique et dépressif. Il avala plusieurs cachets de protecteurs gastriques et alluma une Rothmans en se regardant dans la glace. Il était pâle et dut resserrer sa ceinture pour retenir... [Lire la suite]
Posté par LauLo-EvadezMoi à 12:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
22 juin 2020

Une république lumineuse d'Andrès Barba

    Traduit de l’espagnol par François Gaudry.   Dans la série romans surprenants et à la trame inédite, on trouve cette année le superbe Une république lumineuse d’Andrès Barba. Ce récit ne cesse de nous ballotter entre empathie, angoisse et colère.  Tout ça parce que les personnages centraux de cette histoire sont trente deux enfants dont on sait dès le départ qu’ils auront tous péri à la fin du roman. Trente deux chérubins qui vont terroriser San Cristobal pendant des semaines. Le narrateur est plus... [Lire la suite]
Posté par LauLo-EvadezMoi à 16:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
19 juin 2020

La nuit féroce de Ricardo Menendez Salmon

     Traduit de l'espagnol par Jean-Marie Saint-Lu.   Une fois n’est pas coutume je suis « tombée » sur ce roman sur une publication d’un autre éditeur sur Facebook. Je suis alors allée fouiner sur le site des éditions Do et ce roman m’a interpelée. Je ne suis habituellement pas une amatrice de nouvelles ou de romans très courts, plus habituée aux romans plus consistants, je reste souvent sur ma faim. Avec La nuit féroce, ça n’a pas été le cas. En guère plus de cent pages, tout est dit et... [Lire la suite]
Posté par LauLo-EvadezMoi à 16:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
17 juin 2020

Le polar de l'été de Luc Chomarat

  Cette année, La Manufacture de livres a décidé de rééditer Le polar de l’année de Luc Chomarat. Si vous n’avez encore jamais lu un de ses romans, c’est le moment de commencer et dans le cas contraire vous ne serez pas dépaysés. Dans la plupart de ses romans, l’auteur, avec humour et parfois un peu de cynisme, aborde le thème des livres, de la littérature, des métiers qui y sont rattachés. Ainsi, par exemple, dans son dernier roman Le dernier thriller norvégien, il se moquait un tout petit peu des thrillers nordiques mais... [Lire la suite]
Posté par LauLo-EvadezMoi à 17:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
15 juin 2020

Mon cœur restera de glace d'Eric Cherrière

  Quand on m’a prêté ce livre en me disant « tiens, c’est un auteur toulousain » je me suis dit « pourquoi pas ». On m’avait prévenue que c’était un peu « rude », enfin ce n’est pas vraiment le mot mais c’est l’idée. Mais je dois avouer que c’est vraiment une très belle surprise. Pour résumer, l’auteur nous retrace le parcours de certains membres d’une famille sur un siècle. Pendant la 1ère guerre mondiale, un jeune garçon est envoyé dans les tranchées combattre les allemands. Il en reviendra... [Lire la suite]
Posté par LauLo-EvadezMoi à 16:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

11 juin 2020

Graine de sorcière de Margaret Atwood

    Traduit de l’anglais par Michèle Albaret-Maatsch Quand je faisais mes études de langues étrangères, j’ai bien sûr eu droit aux cours de littérature et donc à Shakespeare. Il reste à ce jour un de mes auteurs classiques préférés peut-être parce qu’il n’y a guère plus sombres que ses textes. Alors, quand je suis tombée sur la 4ème de couverture de Graine de sorcière, je n’ai pas hésité un quart de seconde. Cette 4ème promettait un décor de la pièce « La tempête » mais c’est plus qu’un décor, c’est une... [Lire la suite]
Posté par LauLo-EvadezMoi à 18:38 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
09 juin 2020

Or, encens et poussière de Valerio Varesi

    Traduit de l’italien par Florence Rigollet.   Une nouvelle enquête du commissaire Soneri devient un incontournable, chaque année. En tout cas, je l’attends chaque fois avec la même impatience. Or, encens et poussière est le cinquième roman de la série à être traduit et publié par les éditions Agullo après Le fleuve des brumes, La pension de la via Saffi, les ombres de Montelupo et Les mains vides. Soneri, il est comme un bon vin, il se bonifie avec le temps. Chaque nouvelle enquête étoffe encore plus ce... [Lire la suite]
Posté par LauLo-EvadezMoi à 16:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
07 juin 2020

Le sang ne suffit pas d'Alex Taylor

    Traduit de l’anglais par Anatole Pons-Reumaux.   J’avais découvert la sublime écriture d’Alex Taylor dans Le verger de marbre  il y a presque 4 ans (Gallmeister Août 2016). Alors que Le verger de marbre était un roman dans la tradition de la littérature sudiste des Etats-Unis, avec un style très années 50 rappelant celui de Steinbeck, Le sang ne suffit pas s’intègrera plutôt dans la lignée des westerns. Le lecteur se trouve propulsé au milieu du XVIIIème, en plein hiver, à l’ouest de la Virginie. Là les... [Lire la suite]
Posté par LauLo-EvadezMoi à 11:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
03 juin 2020

Représailles de Florian Eglin

    Ils n’existent pas que dans les films pour ados attardés, ces fous privés d’humanité. Ils errent en quête de proies à faire souffrir pour rien, juste pour se peindre le visage de sang, assouvir cette faim effroyable qui ne s’assouvit pas. Cette faim forcenée qui ne s’assouvit jamais. Les ados ne sont pas attardés. Ils sont clairvoyants. Ces films d’horreur qu’ils s’envoient à longueur de nuit leur dévoilent une certaine vérité sur le monde qui les attend à bras ouverts. Une vérité qu’ils s’empressent d’oublier avec... [Lire la suite]
Posté par LauLo-EvadezMoi à 18:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,