15 mai 2019

La transparence du temps de Leonardo Padura

    Traduction d’Elena Zayas.   Je découvre un peu sur le tard l’auteur Leonardo Padura. Vous allez me dire que je commence par la fin. Mais quelle importance ? J’ai donc fait la connaissance de Conde, un ancien policier Cubain qui tente de survivre dans un pays où la misère est omniprésente. Un des ses anciens copains de lycée lui demande son aide pour retrouver une statue de vierge noire qu’on lui a volé. Cette trame de traque de cambrioleurs où les cadavres s’accumulent est prétexte à nous parler du... [Lire la suite]
Posté par LauLo-EvadezMoi à 14:01 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,

10 février 2019

Le Gardien de la Joconde de Jorge Fernandez Diaz

      Aujourd’hui, je vous emmène en Argentine faire la connaissance de Rémil, gardien de la Joconde, dans ce roman de Jorge Fernandez Diaz, traduit par Amandine Py, aux éditions Actes Sud. Rémil est un vétéran de la guerre des Malouines reconverti en garde du corps mais qui officie aussi comme homme de main, nettoyeur, espion… C’est un homme sans foi ni loi qui se plie aux ordres sans états d’âme même s’il cherche quand même parfois à comprendre qui l’utilise et à quelle fin. Rémil va devoir espionner et... [Lire la suite]
Posté par LauLo-EvadezMoi à 20:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
05 septembre 2018

Au Loin d'Hernan Diaz

    Nouveauté Delcourt de cette rentrée littéraire, Au Loin, commence autour d’un feu de camp, de ceux autour desquels on se racontait des histoires, des contes. C’est bien à cela que nous amène Hernan Diaz, un conte, l’histoire d’Håkan , un jeune Suédois qui part vers la terre promise avec son frère Linus. Mais les garçons vont être séparés. Håkan  croit se trouver sur le bateau pour New York mais accoste en Californie. Håkan  raconte autour de ce feu de camp son histoire, son rêve de retrouver son frère à... [Lire la suite]
Posté par LauLo-EvadezMoi à 06:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
11 avril 2018

Ma Voix est un Mensonge de Rafael Menjivar Ochoa

    Voici un roman intemporel. Pourquoi ? Parce qu’il tend à démontrer ce qui a toujours existé et on le remarque, on en prend conscience de plus en plus. Ce roman dénonce en peu de pages (150 environ) plusieurs choses qu’on peut observer cruellement ces jours-ci. Tout d’abord le pouvoir quasi suprême de l’Etat, son pouvoir de persuasion, de contrainte, le gouvernement certes élu mais qui se transforme en dictateur une fois en place. Ensuite son bras armé, notamment la police, qu’il utilise pour les « sales... [Lire la suite]
Posté par LauLo-EvadezMoi à 14:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,