Canalblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Publicité
EVADEZ-MOI
2 janvier 2021

Trouver l'enfant de Rene Denfeld

trouver l enfant

 

Traduit de l’anglais par Pierre Bondil.

 

Aussi loin que l'on ait couru, aussi longtemps que l'on ait été perdu, il n'est jamais trop tard pour être retrouvé.

Je ne suis pas fan de thrillers mais quand on m’en met un excellent entre les mains je me régale.

Ça a été le cas avec Trouver l’enfant de Rene Denfeld.

Le thème peut sembler éculé mais en fait non, les meurtres d’enfants en est un, le kidnapping en est également un, sauf quand il est traité de la façon dont il l’est dans ce roman.

Rene Denfeld a choisi d’écrire un roman choral, à plusieurs voix donc.

Nous avons la voix de Naomi, détective privée spécialisée dans la recherche d’enfants disparus. Naomi a elle-même été kidnappée enfant avant d’échapper à son ou ses ravisseur(s) et n’ayant aucun souvenir de qui elle a été avant.

Naomi est chargée par la famille Culver de retrouver leur petite fille Madison, disparue depuis plusieurs années dans une forêt en Oregon, sa région d’origine.

Nous avons ensuite la voix de Madison, une petite fille qui adore les contes de fées russes et s’en raconte un pour pouvoir supporter ce que lui fait subir son ravisseur.

Que font les enfants ? Ils jouent. Même dans les pires taudis, ils transformeront des tas d'ordures en châteaux, des bâtons en armes de guerre redoutables. Parmi les enfants qu'elle avait retrouvés, ceux qui s'en sortaient le mieux à longue échéance étaient ceux qui avaient découvert un moyen de jouer. Qui avaient inventé des mondes imaginaires dans lesquels se cacher. Certains parvenaient même à convaincre leur ravisseur de leur procurer des jouets. S'échapper dans un autre monde représentait pour eux un moyen de se dissocier sans risque, sans perdre tout contact avec la réalité, au contraire de quelqu'un comme elle qui avait tout effacé. Oui, ceux qui s'en tiraient le mieux à longue échéance se ménageaient un lieu sûr dans leur propre tête.

C’est cette voix si touchante et si particulière qui fait de ce thriller un excellent roman et lui donne son originalité, sa force émotionnelle.

Pour autant, Rene Denfeld ne sombre pas une seule fois dans le glauque, ni dans le sensationnel à grand renfort de scènes atroces. Non, c’est tout en sensibilité, en fragilité, que l’auteure nous place dans l’esprit de Madison. Elle nous fait ressentir sa peur, puis quand elle est prête à renoncer, à oublier, sa longue glissade vers ce que l’on nomme le syndrome de Stockholm.

Il est préférable pour un enfant de s’attacher à son tortionnaire que de vivre l’abysse sans fond de l’indifférence. Les enfants élevés dans des orphelinats, sans contact physique, deviennent de petits singes que le manque d’attention recroqueville sur eux-mêmes. S’ils ne disposent même pas d’un visage qu’il leur est donné de voir, ils courent le risque de devenir aveugles.

Non seulement le point de vue choisi est original, l’intrigue parfaitement menée, un décor glacial à souhait qui sied si bien aux romans du genre, mais l’écriture est tout aussi maîtrisée, tout aussi sensible que le texte lui-même.

Premier d’une série, le second, La fille aux papillons est paru en 2020, toujours chez Rivages.

Disponible également en format poche.

 

4ème de couverture :

L’héroïne de ce roman est une détective privée de l’Oregon spécialisée dans la recherche d’enfants disparus, surnommée «La femme qui retrouvait les enfants». Elle-même rescapée d’un kidnapping, elle a développé une intuition et un instinct de survie hors-norme. On la suit dans ses recherches à travers les patelins et les forêts mystérieuses du Pacific Northwest pour retrouver une fillette disparue depuis trois ans.

 

L’auteure :

Rene Denfeld est auteure, journaliste et enquêtrice spécialisée au service des condamnés à mort, thème abordé dans son premier roman En ce lieu enchanté (Prix du premier roman étranger, Editions Fleuve, 2014.

Trouver l’enfant est le début d’une série des enquêtes de Naomi.

 

Trouver l'enfant

L'héroïne de ce roman est une détective privée de l'Oregon spécialisée dans la recherche d'enfants disparus, surnommée " La femme qui retrouvait les enfants ". Elle-même rescapée d'un kidnapping, elle a développé une intuition et un instinct de survie hors-norme.

https://www.payot-rivages.fr



Editeur : Payot-Rivages (janvier 2019)

Collection : Rivages Noir

ISBN : 978-2743646042

Publicité
Publicité
Commentaires
J
Tu peux enchainer avec le suivant, il est tout aussi bon.
Répondre
Publicité
Newsletter
Archives
Publicité