9186kn4KlIL

 

 

Le nouveau roman d’Antonin Varenne, La Toile du Monde, est paru récemment aux éditions Albin Michel.

J’avais rencontré Antonin lors d’un salon l’an dernier et sous la menace de tortures infinies d’une amie auteur je lui avais acheté son roman Trois Mille Chevaux-Vapeur.

Puisque l’auteur sera présent cette année au festival Toulouse Polars du Sud (du 12 au 14 Octobre), j’ai donc tout naturellement décidé de découvrir l’auteur avec Equateur…

Paru en grand format aux éditions Albin Michel en Mars 2017, il vient de sortir en poche au Livre de Poche.

Ces trois romans, bien que racontant les histoires de personnages qui se croisent dans les trois, peuvent très bien se lire indépendamment, la preuve, je commence par celui du milieu et je n’aurais pas su qu’il s’agissait d’un second volet, je n’aurais pu le deviner.

Nous sommes en 1871.  Pete Fergusson est accusé d’un meurtre alors qu’il vit dans un ranch aux Etats-Unis. Il prend la fuite vers le sud avec un rêve, atteindre l’équateur, cette limite magique qui vous fait basculer dans un monde à l’envers. Il pense que là est son destin, réaliser une chose unique.

Nous sommes trop nombreux sur cette terre pour avoir chacun un destin, alors nous nous regroupons pour en avoir un ensemble. Parfois, des hommes sont assez forts pour mener des peuples entiers à l’aventure. C’est une autre forme de destin, plus élevée. Il est aussi plus dangereux pour la liberté du peuple de suivre de tels hommes. Moi, je ne suis pas leur chef parce que je suis un aventurier, mais parce que j’ai reçu une instruction américaine. Je sais que nous n’avons plus de destin, que nous ne pouvons plus rien y faire à part survivre. Toi, güero, tu veux agir. Tu méprises ceux qui attendent que quelque chose arrive, ceux qui espèrent, comme tu nous méprises ce soir. Mais tu ne sais pas encore ce qu’est le désespoir. Se battre quand on sait que cela ne changera rien.

Durant son voyage, il va faire le chemin avec des chasseurs de bisons, il va traverser le Mexique, découvrir les tribus du Guatemala, rester un temps en Guyanne et enfin atteindre le Brésil.

Au-delà de ce roman d’aventure énergique, on découvre aussi des cultures, des coutumes et l’histoire de ces Amériques de la fin du 18ème, ces temps lointains qui ont forgé le monde d’aujourd’hui.

On en apprend sur la conquête de l’ouest, la guerre de sécession, la condition des indiens d’Amérique mais aussi les rivalités entre colons américains et les Mexicains. Mais aussi sur les indiens d’Amérique du Sud, les civilisations déjà éteintes sans oublier le but originel de Cayenne et de la Guyane.

Vous l’aurez compris, Equateur est un roman particulièrement riche en moins de 400 pages. Il foisonne d’enseignements historiques. Son héro qui n’a rien d’un héro évoluera au gré de ses voyages, des paysages et d’une superbe écriture qui nous emporte dans un autre temps et en d’autres lieux dès les premières pages. Roman d’aventure mais aussi roman noir, Equateur c’est la promesse d’un superbe voyage.

Et croyez moi, après avoir lu ce roman, vous n’aurez qu’une envie, vous précipiter sur les autres.

 

4ème de couverture :

États-Unis, 1871. Voleur et incendiaire dans le Nebraska, déserteur de l’armée, meurtrier dans le Nevada : Pete Ferguson est en fuite. Embauché par des chasseurs de bisons, qu’il quitte après un différend sanglant, il s’embarque pour l’Amérique centrale. Sur la piste de l’équateur, là où le monde tourne à l’envers et où les rêves sont vrais, trouvera-t-il cette terre promise qui changera son destin ?

Des grands espaces de l’Ouest américain ravagés par la guerre civile au Guatemala de la révolution libérale jusqu’à la frontière entre Guyane et Brésil, l’odyssée envoûtante et poétique de Pete Ferguson célèbre et renouvelle le grand roman d’aventures.

 

L’auteur :

Après des études de philosophie, Antonin Varenne devient alpiniste du bâtiment puis charpentier, travaille en Islande, au Mexique, en Guyane et aux États-Unis où il écrit son premier roman Le fruit de vos entrailles suivi de Gâteau mexicain. Avec Fakirs, il reçoit le Grand Prix Sang d'encre, le Prix Michel Lebrun et le prix du meilleur polar des lecteurs de Points. Le Mur, le Kabyle et  le Marin, a reçu le prix des lecteurs Quais du Polar/20 Minutes, le prix du polar francophone et le prix Amila Meckert.

 

Editeur: Le Livre de Poche

Date de parution: 29/08/2018

ISBN : 9782253074267

Editeur d'origine: Albin Michel

 

Equateur

États-Unis, 1871. Voleur et incendiaire dans le Nebraska, déserteur de l'armée, meurtrier dans le Nevada : Pete Ferguson est en fuite. Embauché...

https://www.livredepoche.com



 

Equateur - Antonin Varenne

Voleur et incendiaire dans le Nebraska, déserteur de l'armée, meurtrier dans le Nevada : Pete Ferguson est un homme en [...]

https://www.albin-michel.fr