41KVnwv8FfL

 

 

J’avais écrit une chronique différente. Mais j’ai vu fleurir quelques autres articles de blogueurs bien plus experts que moi. Alors je me suis demandé un moment ce que je pourrais ajouter, si ça valait la peine.

Je n’ai aucune qualification pour vous parler du fond politique de ce roman et n’avais pas lu les précédents romans de François Médéline.

Alors je vais m’adresser à ceux qui, comme moi, ne connaissent pas grand-chose à la politique.

Voici un roman que je n’aurais jamais lu ne serait-ce qu’il y a deux ans.

Je n’aime pas la politique, certainement parce que je ne m’y intéresse pas plus que ça même si j’ai cru comprendre que quelque soit le gouvernement en place, la situation du commun des mortels ne s’arrange pas.

Mais j’ai « croisé » l’auteur sur des profils facebook ou un groupe sur ce même réseau social. J’ai aimé sa façon de voir les choses et surtout de les dire. J’ai donc voulu découvrir sa plume qu’on m’avait tant vantée. Ce n’est pas le roman ultra politisé auquel je m’attendais et c’est tant mieux.

J’ai lu ici une fiction, et il faut, par les temps qui courent, insister sur le fait que c’est une fiction. L’est-elle totalement ? En tout cas, ce roman a répondu à beaucoup des questions que je me posais, avec intelligence, avec beaucoup d’humour et avec une connaissance du sujet qui transpire par tous les pores des pages de ce livre.

Il fallait un livre comme ça pour me faire comprendre certains rouages de la politique, de quelque bord qu’elle soit. François Médéline l’a écrit et je l’en remercie, vraiment.

La construction à rebours est originale, on « connait » presque tous les « personnages » de ce roman, Poutine, Trump, et c’est aussi ce qui rend ce roman vraiment différent de ce qu’on peut lire d’habitude. Il est terriblement actuel et nous amène à nous poser de réelles questions. Il n’est pas forcément rassurant et c’est là qu’on se dit que cela reste une fiction (méthode Coué)…

L’auteur nous dépeint certes les dessous de la politique mais aussi la manipulation des et par les médias, leur influence grandissante emphasée par les réseaux sociaux comme Facebook ou Twitter. Le moindre fait divers devient une affaire d’Etat et un grand événement sportif peut être utilisé comme un écran opaque derrière lequel les lois sont votées sans que personne ne s’en soucie et les drames humains oubliés ou « reportés ».

J’ai beaucoup aimé cette écriture aussi, tout à fait à l’image que j’avais déjà de l’auteur. Un texte qui donne envie de rencontrer François Médéline pour parler de ce roman.

Alors maintenant, je n’aurai pas d’avantage confiance en nos politicards, sauf qu’à présent, je sais pourquoi.

Mais vous, si vous voulez rire de ces politiciens, si vous aimez le chocolat, n’hésitez pas à lire ce roman drôle et intelligent.

Et si vous désirez lire des avis plus pointus sur ce roman, voici quelques liens :

 

Tuer Jupiter, de François Médéline - ENCORE DU NOIR !

C'est un très napoléonien 2 décembre, en 2018, que le président de la République française, Emmanuel Macron, a droit à de grandes obsèques nationales et entre au Panthéon. Comment en est-on arrivé là ? De chapitre en chapitre, on remonte le temps et,...

http://www.encoredunoir.com



 

François Médéline, "Tuer Jupiter" : le roller coaster politique de la rentrée

"Tuer Jupiter", de François Médéline, une farce tragique, une vision à la Jérôme Bosch ou à la James Ensor d'un monde gouverné par des humains vraiment trop humains qui le manipulent comme des enfants un peu pervers qui jouent à la guerre et à l'exercice du pouvoir.

http://leblogdupolar.blogspot.com



 

4ème de couverture :

Le 2 décembre 2018, le corps du plus jeune président de la République française, Emmanuel Macron, rejoint le Panthéon devant les spectateurs du monde entier. Le pays, le gouvernement et ses proches demeurent incrédules face à son assassinat. Ne reste plus qu’à remonter le temps pour suivre les ramifications du complot qui a conduit à cette fin. Le romancier François Médéline, après dix années passées dans les coulisses du gouvernement, nous offre une fiction politique moderne et percutante. De sa plume explosive, il s’amuse à mettre en scène les grands de ce monde et nous parle du règne de l’image, de pouvoir et de démesure.

 

L’auteur :

François Médéline est Lyonnais. Il a suivi des études à Sciences Po Lyon ou il a été chargé d’études et de recherches. Il a ensuite œuvré dans l’ombre de divers élus en tant que directeur de la communication notamment.

Tuer Jupiter est son troisième roman après La Politique du Tumulte (2012) et Les Rêves de Guerre (2014), tous publiés à La Manufacture de Livres.

 

Editeur : La Manufacture de Livres

Date de parution : 23 Aout 2018

ISBN : 978-2358872621