91nv61WG96L

 

Angleterre, fin du 19ème siècle.

Des prostituées sont assassinées dans le quartier londonien de Whitechapel, dépecées, éventrées…Freda est une modeste femme de chambre qui n’a qu’une amie, Liz, prostituée, qui sera une des victimes de celui que le monde entier appelle Jack l’Eventreur.

De nos jours, plusieurs années après les meurtres perpétrés par Richard Hemfield, un copy cat semble perpétrer les mêmes horreurs. Des femmes sont retrouvées mutilées et étranglées. En Angleterre mais quasi simultanément en Suède également.

Julianne Bell, actrice renommée, a été enlevée. Emily, profileuse, et Alexis, auteur, vont s’allier à nouveau pour démasquer le tueur en série dans une course contre la montre.

 

Mon avis :

Il y a un peu plus d’un an, en Mai 2016, je découvrais Block 46 de Johana Gustawsson.

J’avais adoré ce 1er roman qui a connu un grand succès, amplement mérité.

Quand Mör est paru, je me suis dit que ça allait être dur de faire aussi prenant, aussi passionnant.

Eh bien pari relevé haut la main.

Quel régal de retrouver cette plume finement musclée, très rythmée avec des personnages autant travaillés.

On retrouve, ou on en fait connaissance, avec plaisir, Emily. Je dois l’avouer, elle reste mon personnage préféré. Une femme à vif, qui a énormément souffert. Mais ça l’a rendue incroyablement forte. Elle est intelligente, directe, elle ne lâche rien.

Alexis est plus fragile, meurtrie elle aussi. Mais elle a cette peur et se chagrin qui la consument.

On fait la connaissance d’un autre personnage féminin : Aliénor. Vous allez l’aimer ou la détester. Très intelligente, elle a cependant une haute estime d’elle-même et un sérieux sens de la répartie.

Encore une fois, l’auteure conjugue passé et présent avec brio, faisant évoluer les intrigues en parallèle et les faisant se rejoindre d’une manière à laquelle on pourrait s’attendre, mais en arrivant à nous bluffer, encore une fois.

Son talent d’écriture, sa connaissance approfondie des pays où se déroulent les actions, ainsi que leurs us et coutumes respectifs, font que Johana Gustawsson signe encore un thriller de très haut niveau. Elle mêle dans un seul et même récit l’histoire de Jack l’éventreur, le thème des tueurs en série, le cannibalisme, la précarité, la pauvreté, l’enfance maltraitée, la vengeance, mais aussi la ténacité, le courage.

Moi je dis : chapeau Madame, je suis définitivement conquise.

 

Extrait :

Le regard d’Emily passait d’une photo à l’autre. D’un cadavre à l’autre. Elle venait de déplacer sur le mur les clichés du panneau aimanté : un plus grand canevas pour que les victimes aient la place de raconter leur histoire, et pour qu’elle puisse suivre leur récit sans mélanger les étapes.

Debout face à ce patchwork de vies et de morts épinglées, la profileuse revisitait les sept scènes de crimes, cherchant les similitudes, essayant de comprendre la logique et l’harmonie du tableau laissé par « le » ou « les » tueur(s) en série ; car pour l’instant, elle n’était sûre de rien. Elle se trouvait face à une affaire classée depuis près de dix ans, à laquelle venaient apparemment de s’ajouter un kidnapping et un meurtre commis dans deux pays différents. Il fallait donc tout reprendre ; et au microscope.

 

4ème de couverture :

Mör : adj. fém. En suédois, signifie « tendre ». S'emploie pour parler de la viande. 

Falkenberg, 16 juillet 2015. Sur les rives d’un lac, on retrouve le cadavre affreusement dépecé d’une femme. Ses seins, ses fesses, ses cuisses et ses hanches ont été amputés de plusieurs kilos de chair.

Londres, le lendemain matin. La profileuse Emily Roy est appelée sur les lieux d’une disparition inquiétante : l’actrice Julianne Bell a été enlevée à l’aube, et ses chaussures ont été retrouvées à proximité de chez elle, emballées dans un sac de congélation.

Ces deux crimes portent la signature de Richard Hemfield, le « tueur de Tower Hamlets », enfermé à perpétuité à l’hôpital psychiatrique de haute sécurité de Broadmoor. Dix ans plus tôt, il a été reconnu coupable du meurtre de six femmes et de celui de l’ancien compagnon de l’écrivaine Alexis Castells. Comment alors expliquer que ses crimes recommencent ?

Date de parution : 15/03/2017

ISBN : 9791028102371

 Prix : 21.50 €

 Nombre de pages : 312

Editeur : Bragelonne

 

L’auteur :

Née en 1978 à Marseille et diplômée de Sciences Politiques, Johana Gustawsson a été journaliste pour la télévision et la presse françaises. Elle vit aujourd’hui à Londres, en Angleterre. Mör est son deuxième roman.