71bEuSTTR9L

 

Kristin est militante pour Occupons Wall Street, un groupe pacifiste luttant contre le capitalisme. Ancienne militaire, elle fait partie de ces vétérans délaissés par l’administration. Un jour, elle retrouve dans les affaires de son grand-père photographe des clichés de personnalités d’un autre temps et notamment certains de Marilyn Monroe. Elle décide de les montrer à un photographe rencontré lors de la dernière manifestation. Peu de temps après, lors d’une exposition sur le mouvement OWS, mis en scène avec l’icône des années 50, Kristin fait la connaissance d’un milliardaire, passionné par Marilyn.

Quand le photographe est assassiné et tous les clichés de l’exposition volés, Kristin et Michael, le beau milliardaire, vont devoir échapper au FBI et à la Mafia et découvrir pourquoi leur vie est en danger et qu’est-ce que ces photos pouvaient bien révéler comme terrible secret.

 

Mon avis :

Ce roman est un vrai voyage dans le temps et dans l’espace.

Tout commence avec le fameux dîner d’anniversaire de JFK pendant lequel Marilyn a entonné son « Happy Birthday Mister President ». On recule en 1962, Marilyn est déjà un symbole. Au sommet de sa gloire elle disparaitra la même année. Tout le monde ou presque a vu les rediffusions de cette soirée et du coup, on entre totalement dans le roman avec les images imprimées dans nos rétines.

Puis l’auteur nous montre New York et Manhattan, le New York de Sinatra, plein de paillettes, champagne, galeries d’art. Mais aussi le New York des sans-abris, des taupes vivant dans des galeries du métro désaffectées. On gagne une mine d’information sur la grosse Pomme et son infrastructure.

L’histoire en elle-même est très bien pensée car le fait d’avoir inclus Marilyn à part entière lui confère une originalité et un attrait incroyables.

Le personnage de Kristin est particulièrement important. Femme forte et expérimentée, elle est aussi modeste et sait s’assurer l’aide et la loyauté d’autres vétérans qui l’aideront dans sa fuite et dans sa recherche de la vérité. C’est une femme indépendante, généreuse et terriblement courageuse. Une héroïne à l’état pur.

C’est lors d’une visite sur un salon en mars dernier, le salon de Bon Encontre, près d’Agen, que je me suis arrêtée devant cette couverture. Je dis souvent que la couverture d’un roman est importante car c’est ce qui accroche l’intérêt du lecteur. J’ai trouvé celle-ci magnifique, là, perdue au milieu des autres titres proposés par la librairie partenaire du salon.

Et puis je me suis retournée et j’ai vu un auteur derrière sa table avec ce roman qui attendait son lecteur.

Je n’ai pas hésité une seconde de plus et j’ai ainsi rencontré un homme d’une gentillesse rare. Maintenant je sais qu’il a une plume magnifique et passionnée. Et il a su me transmettre sa passion dans son roman qui m’a transportée là-bas.

Encore une pépite que je vous recommande.

 

L’auteur :

Philippe Laguerre est né à Bordeaux à la fin des années cinquante. 

Installé dans l'Ariège, il aime regarder de vieux films, lire des romans policiers et voyager à travers le monde. Avec Manhattan Marilyn, il joue avec les théories du complot et nous offre un thriller historique passionnant et une vision lucide des États-Unis sous la présidence d'Obama.

 

4ème de couverture :

Ancienne Marine en Irak, Kristin Arroyo découvre dans les affaires de son grand-père décédé - un célèbre portraitiste - des clichés inédits de Marilyn Monroe. Aidée par un photographe, elle décide de monter une exposition.

Malheureusement, rien ne se passe comme prévu : une mystérieuse organisation s'en prend à eux. Pourchassée, traquée, la jeune femme va rapidement comprendre que son destin est lié à celui de Marilyn Monroe et s'efforcer de reconstituer les derniers jours de l'égérie hollywoodienne afin de percer le mystère qui entoure sa disparition.

 

  • Broché: 348 pages
  • Editeur : CRITIC EDITIONS (19 mai 2016)
  • Collection : Thriller
  • Prix : 19.00 euros
  • ISBN-13: 979-1090648562