51xVP+LZxQL

Changement de registre pour mon autre domaine de prédilection : les zombies.

Bon ben le moins que je puisse dire c’est que j’ai été chamboulée…

Oubliez tout ce que vous pensez savoir sur les zombies.

1-      Pas de virus qui rend zombie

2-      Pas d’arme chimique non plus

3-      Pas de morsure qui rend zombie

4-      On ne tue pas un zombie en lui tirant dans la tête

Orcus Morrigan est dans une des tours du World Trade Center le 11/09/2001.

Il est tué dans l’effondrement de la tour. Lorsqu’il se réveille, il se rend compte qu’il est devenu un zombie. Un « élu » puisque les ramenés à la « vie » sont choisis par un homme se faisant appeler Wilson. Dans quel but ? Bouffer et étriper du vivant qu’est-ce que vous croyez ! Mais pas n’importe lequel, des cibles choisies.

Orcus devra affronter une ninja blanche particulièrement redoutable bossant pour le Vatican, un psychopathe zombie et ses Golgoths.

Dans un style très très brut de décoffrage au langage pour le moins sonore, Orcus nous raconte ses aventures avec du gore, du très gore, du sexe et des clins d’œil aux séries Z.

Là j’avoue que ça m’a un peu titillée. En fan de Walking dead, traiter Daryl de Robin des Bois et Rick de cowboy avec son gamin débile… Sacrilège !

Mais je me suis régalée à lire ces aventures, j’ai beaucoup ri, un très bon moment de passé avec Orcus.

Dis monsieur Gillio, c’est quand qu’on aura la suite ?

Pour celles et ceux qui connaissent et ont aimé Série B de Marc Falvo et Je m’appelle Requiem et je t’… de Stanislas Petrosky, ce roman est fait pour vous.

Pour les fans de zombies, ce roman sort vraiment des sentiers battus, à prendre au second degré, original. A ne pas zapper !

  • Poche: 222 pages
  • Editeur : L'atelier Mosésu; Édition : Orcus Morrigan (1 mai 2014)
  • Collection : Orcus Morrigan
  • Langue : Français
  • ISBN-13: 979-1092100266

 

Manhattan Carnage

Où étiez-vous le matin du 11 septembre 2001, quand le premier Boeing a embrassé la Tour Nord du World Trade Center ? Moi, je me souviens très bien. J'étais dans la Tour. Même que j'y suis mort. Jusqu'à ce qu'on me ressuscite, quelques jours plus tard, pour une drôle de mission punitive.

http://www.atelier-mosesu.com