6eme sommeil

 

Phase 1 : assoupissement.

Phase 2 : sommeil léger.

Phase 3 : sommeil lent.

Phase 4 : sommeil très profond.

Phase 5 : sommeil paradoxal.

Phase 6 : le sixième sommeil. Celui de tous les possibles.

On a rarement lu résumé plus énigmatique….

Bon, je me suis dit « Bernard Werber, tout le monde connait et je dois pas mourir idiote » alors j’ai voulu le découvrir.

L’histoire en bref, en évitant de spoiler, c’est l’histoire de Jacques et de ses rêves. Jacques qui a suivi les traces de sa mère qui l’a initié à la neurophysiologie et plus particulièrement à l’étude du sommeil.

Sa mère disparue sans laisser de traces, Jacques, suivant ce qui se passe dans ses rêves, part à sa recherche et en même temps à la quête du sixième sommeil, découvert par sa mère.

Pour être franche, si la 1ere moitié du roman m’a vraiment intéressée (bien documenté, bien expliqué, limite passionnant), la deuxième m’a carrément ennuyée.

Werber tente tant bien que mal, mais plutôt mal, de mêler à son histoire de l’aventure et du suspense. Mais voilà, visiblement, tout le monde n’est pas capable de capter l’attention des amateurs de thrillers et autres romans fantastico-policiers.

Donc, oui, je ne mourrai peut-être pas complètement idiote car j’ai tenu bon, mais ce qui est sûr, en revanche, c’est que je ne renouvellerai pas l’expérience.